Le stockage des informations, la mise à jour, que nous oublions et la catastrophe, qui nous tombe sur la tête. Cette intrusion dans notre système aurait pu être évitée. C'est l'attaque mondiale lancée samedi sous le nom de " Wannacry ", et qui a fait plus de 300 000 victimes dans 150 pays. Un projet bien étudié par les hackers, car ils se sont introduits dans une faille de Windows. Depuis, Microsoft a corrigé l'erreur. Ils ne s'attendaient pas à un #virus aussi virulent. Il a provoqué beaucoup de dégâts en se faufilant facilement un chemin dans une faille de Windows en contaminant le système. Un appareil qui n'est pas protégé correctement avec une mise à jour régulière est vulnérable.

Publicité
Publicité

Ne jamais se croire invincible

L'agence nationale de sécurité américaine a dévoilé ses méthodes, et elle annonce, qu'elle stocke sur ses serveurs des " armes numériques ". Lorsqu'elle s'est fait pirater, l'agence s'est fait voler tout un stock d'armes numériques. Cette entreprise se croyait invincible, elle tombe de haut. Le président de Microsoft et responsable des affaires juridiques de l'éditeur de Windows a tapé fort contre l'agence nationale de sécurité américaine. En effet, en stockant ce genre de renseignements secrets sur les serveurs, Microsoft signale que même l'armée pourrait se faire dérober quelques missiles, ce qui serait une catastrophe pour le pays. Les gouvernements devraient se rendre compte du danger si de tels renseignements tombent entre de mauvaises mains.

Publicité

Il ne faut pas oublier la mise à jour des appareils

Il est important de protéger votre ordinateur contre les attaques. La mise à jour, pour votre appareil, est comme un rappel de votre vaccin. Vous oubliez de vous faire vacciner, et vous vous exposez au virus. L'#Attaque qui a touché de nombreux utilisateurs aurait pu être évitée si tout le monde installait une mise à jour du système. Il est facile de taper une " gueulante " contre les individus qui ont la tête dans les nuages et oublient d'installer une mise à jour de l'appareil. Dans le monde professionnel le même problème demeure : en effet, certains ne peuvent pas se permettre d'installer des antivirus sur tous les appareils et d'effectuer une mise à jour du système.

La Corée du Nord est-elle vraiment à l'origine de cette cyberattaque ?

La presse montre du doigt la Corée du Nord, qui serait l'instigatrice des attaques. En réalité, aucun élément ne prouve que la Corée soit dans le coup. Il ne s'agit pas d'accuser à tort, mais, il est plus probable que la conséquence de cette faute soit notre propre étourderie. Alors, maintenant, faites attention à vos ordinateurs pour garder un appareil sain longtemps ! #hacker