Tsunami : la victoire de la République En Marche, à savoir la République d’Emmanuel Macron, est incontestable au premier tour de l’élection législative. Le Val de Marne n’échappe pas à ce raz de marée : la bipolarisation traditionnelle PS/Les Républicains n’est plus de mise, il faut accepter un troisième partenaire : la République En Marche, mouvement créé par un génial jeune homme de 39 ans, fortement instruit (Henri IV, Sciences Po Paris, ENA, Banquier et ancien Ministre de François Hollande). Macron, notre nouveau Président, a fréquenté le philosophe Paul Ricoeur qui lui a enseigné les notions de bienveillance et de valorisation de l’individu.

Publicité
Publicité

Il était en concurrence avec Valls, Premier Ministre qui l'avait ridiculisé à l’Assemblée nationale devant les caméras de télévision en lui demandant de s’expliquer. C’est une image forte que Macron, Président, n’a pas oublié. Il a humilié de façon bienveillante Valls qui voulait l’investiture de la République En Marche. Valls va être élu député car Macron a décidé de ne pas lui faire perdre la face en mettant un candidat En Marche face à lui.

Dans la vie, il y a une morale, la vérité d’aujourd’hui ne sera pas forcément celle de demain. J’espère que le Premier Ministre Valls va méditer cela pour ce qu’il lui reste de vie politique. Revenons à Alfortville, la ville où j’ai été Conseiller municipal UMP (devenu LR) de 2008 à 2014. Je suis toujours militant LR. Ce papier vise à expliquer dans les grandes lignes la déconfiture des partis classiques PS et LR et la stratégie que doivent adopter les différents responsables de ces deux partis pour le deuxième tour des élections législatives en m’appuyant sur ma ville, Alfortville.

Publicité

Résultat historique au premier tour de Gaëlle Marseau (LREM) contre Carvounas (PS)

Carvounas est sénateur-maire d’Alfortville et candidat PS aux élections législatives. Gaëlle Marseau, jeune femme de 27 ans, est salariée dans un groupe hôtelier français. C’est une marcheuse, comme son suppléant Daly Ndiaye habitant de Vitry Sur Seine , salarié dans une association, déclarée grande cause nationale, qui lutte contre la pauvreté. Ce sont des candidats inconnus mais qui, grâce à l’étiquette Macron, ont mis en défaut le PS à Alfortville qui a toujours voté à Gauche. Gaëlle Marseau arrive en tête avec 29,25% des voix contre #Luc Carvounas, 20.54% des voix. C’est la première fois qu’un parti politique, autre que le PS, arrive en tête dans cette 9ième circonscription. Carvounas, Sénateur Maire d’Alfortville, serait-il menacé ? Oui si on l’écoute ce matin sur BFM TV quand il fait appel à Luc Laurent du parti communiste français, à Mélenchon de la France Insoumise et aux divers mouvements de Droite et de Gauche pour un sursaut républicain au deuxième tour, afin que les voix de gauche se reportent sur lui.

Publicité

Carvounas fait une mauvaise analyse de la situation politique car les Français rejettent largement les partis politiques et préfèrent la sincérité de l’homme politique qui s’adresse directement aux citoyens. Il est courageux le Sénateur-Maire, de porter le combat avec l’étiquette PS car aujourd’hui ce parti est complètement laminé et c’est sauve-qui-peut. Dans son intervention sur BFM, il pointe le taux d’abstention, ce qui est une réalité, comme responsable d’une partie de la démobilisation des électeurs de Gauche. Non, Monsieur le Sénateur -Maire d’Alfortville, votre explication n’est pas complète. Si les électeurs ne choisissent ni LR, ni le PS, c’est parce que vous n’avez pas renouvelé votre logiciel mental d’organisation et idéologique de vos différents partis.

Carvounas doit faire appel au front démocratique s’il veut sauver sa députation

Que les choses soient claires, je suis LR ,ni anti-#LREM, ni anti-PS, mais je suis un analyste politique. #Élections

  1. Le procès en illégitimité de la victoire de Macron au premier tour est complètement absurde et inapproprié. La victoire du Parti du Président est légale, quel que soit le taux d’abstention. Monsieur le Maire, Luc Carvounas, vous, vos amis au PS et LR étaient assis sur des rentes ecclésiales comme sous l’ancien Régime. Vous n’êtes pas propriétaires des électeurs. Réfléchissez (ce que Macron a réussi à faire) sur la nature des rapports entre les politiques et les électeurs.
  2. Vous demandez au Parti Communiste français et à la France insoumise de voter pour vous sur Alfortville. Vous savez bien que rien n'unit le PS, la France insoumise et le Parti communiste. Adressez-vous plutôt à LR car vous êtes dans un même combat. Evitez que l’Assemblée nationale soit monocolore ou monochrome. Je crée le concept de Front Démocratique au nom de la diversité des points de vue à l’Assemblée pour que tous les points de vue soient représentés à l'Assemblée. Demandez à LR de voter pour vous à Alfortville !