Publicité
Publicité

Etant farouchement opposé à tous types de censures, j’ai pour habitude, quand une émission de télévision ne me plait pas, soit de changer de chaîne pour regarder un autre programme, soit d’éteindre tout simplement mon téléviseur ! Considérant que tous les goûts sont dans la nature, j’ai pour habitude de ne pas juger ces programmes ! Mais, devant tant de nullité, de bassesse et d’abêtissement ‘’cathodiques’’, je me vois contraint de rédiger la critique d’une émission de télévision [1].

"Rencard en slip et en soutif"

Ma ‘’victime’’ ? ‘’#UNDRESSED’’, l’émission de téléréalité diffusée, depuis le 12 juillet 2017, chaque mercredi à 20h55, sur NRJ12, la chaîne de la TNT.

Publicité

« C’est en sous-vêtements que les célibataires de la téléréalité ‘’Undressed’’ apprennent à se connaître. Scandaleux ou hypocrite ? », s’interrogeait notre Consœur Charlotte Moreau dans son papier « Rencard en slip et en soutif » [2]. Penchons nous, tout d’abord, sur le titre de cette émission : ‘’Undressed’’, qui, en violation flagrante de la Loi Toubon [3] et en violation flagrante de l’article 2 de la Constitution de la Vè République [4] n’a pas été traduit en Français par ses producteurs ! Pour donner raison au CSA, qui recommande vainement, me semble-t-il, l’utilisation du Français dans les titres des émissions de télévision, ‘’Undressed’’ devrait se traduire, en bon français par ‘’dévêtu(e)’’… Il est si difficile de faire cesser ces mauvaises habitudes dues à un effet de mode… Bref… Passons ! Ensuite, penchons-nous sur le principe de ‘’Undressed’’.

Publicité

Selon les concepteurs de l’émission[ 5], « Il s’agit de faire se rencontrer, dans un lit à deux places bien éclairé [6] deux célibataires (un homme et une femme ou deux personnes de même sexe), les inviter, tout d’abord, à enlever leurs vêtements et, ensuite, à s’allonger, l’un à côté de l’autre, vêtus seulement de leurs sous vêtements [7]. Couchés sur ce lit, ils doivent parler de divers sujet, se caresser, s’enlacer, parler de leurs fantasmes… etc. ». Penchons-nous sur le but de cette émission. Selon ses concepteurs, de celle-ci, « il s’agit de faire en sorte que les deux célibataires, en fait des cœurs à prendre, continuent, après s’être dévoilés sur ‘’Undressed’’, de se revoir très souvent, et, qui sait (?), de s’unir pour le meilleur et pour le pire ».

... voir deux corps hyper-musclés s'enlacer pendant 30 secondes...

Mais, quel intérêt y a-t-il de regarder cette émission de téléréalité, de voir deux corps hyper-musclés s’enlacer pendant 30 secondes, répondre à des questions du genre : « avez-vous envie de vous embrasser ? »…, à danser le slow ou à se masser sur la musique de « 50 Nuances de Grey » ? Aucun, me semble-t-il, ce, malgré le soin apporté par #NRJ12 pour que les éléments de langage soient respectés et pour que tout se déroule sans la moindre vulgarité et sans la moindre agressivité.

Publicité

La Télévision devant être ‘’télévision populaire de qualité’’, que peut apporter ‘’Undressed’’ à la culture française ? Rien ! Fichtrement rien ! Le rôle de cette émission est destiné, me semble-t-il, à abêtir encore plus le ‘’bon’’ téléspectateur afin de l’éloigner de tous les problèmes graves qui existent dans notre Pays ! Décidément, la Téléréalité dans ses diverses émissions, est vraiment synonyme de débilité, de nullité, de bassesse

Alors, qu’attendent les annonceurs, les partenaires, les publicitaires et les mécènes de ces émissions pour opter pour une réelle émission populaire de qualité ?

[1] Activité journalistique que je déteste, car j’ai toujours considéré que toute critique (d’un livre, d’une émission de télévision, d’un film, d’une chanson, d’un restaurant, d’une peinture…) est subjective.

[2]‘’ Le Parisien / Aujourd’hui en France’’ du 12 juillet 2017.

[3] Loi n° 94-665 du 4 août 1994 relative à l’emploi de la langue française

[4] « La langue de la République est le français. »

[5] Elle dure 2h35 minutes et est présentée par Xavier Delarue et Tatiana Delarue.

[6] Contrairement à ce qui se passait dans l’émission ‘’L’amour est aveugle’’, que TF1 a déprogrammé, il y a trois ans.

[7] Pour les hommes : un slip ou un caleçon : pour les femmes un slip (ou un string) et un soutien-gorge. #Télévision populaire de qualité