Publicité
Publicité

A moins d’une catastrophe et d’un changement de décision, le Président Macron va faire le choix de Castaner, Ministre, Porte-Parole du gouvernement et ancien socialiste, pour assumer la fonction de délégué général de #LREM. Le choix de Castaner n’est pas anodin. Il procède d’un calcul politique du Président Macron qui, après avoir gagné l’élection présidentielle en démolissant le paysage du vieux monde politique français, souhaite initier en France une autre façon de faire de la politique. Castaner est l’élément idoine. Ancien membre du parti socialiste il a rejoint Macron pour l’aider à porter sa parole au cours de la campagne présidentielle.

Publicité

Très tôt Castaner est apparu comme celui qui avait des dispositions d’analyse et de synthèse qui lui valent d’occuper son poste actuel.

Le choix de Macron n’est pas anodin car il reconnait en Castaner un animal politique à sang froid, capable d’humour mais aussi de réponses dans des situations difficiles lorsque le gouvernement est attaqué. Ferrand, qui est le responsable du groupe LREM à l’Assemblée, se ressource après les accusations de malversations financières desquelles il a été blanchi par la justice. Macron attend de Ferrand qu’il s’investisse de façon pleine et entière auprès des troupes LREM à l’Assemblée nationale. Le choix de Castaner, si cela est avéré, permet au Président Macron de mettre en place un couple dynamico-paisible. Dynamique, Castaner l’est et, en tant que délégué général, il saura occuper l’espace politique exigé pour le premier parti de France.

Publicité

Il a les atouts et les qualités nécessaires pour permettre au parti d'expliquer les éléments fondamentaux de la politique gouvernementale. Paisible, Ferrand, en tant que Président du groupe LREM à l’Assemblée, saura s’accorder avec Castaner pour que la politique de Macron soit audible sur le terrain.

Castaner est un choix stratégique pour expliquer la pensée complexe de Macron

Castaner comme délégué général est du pain béni pour le Président de la République. Il est celui qui a le mieux intégré les choix et les décisions de Macron dans tous les domaines, sur les ordonnances, sur le plan d’investissement de 57 milliards d’euros, comme le rappelle le journal L’Opinion du 26 septembre 2017, sur l’assurance-chômage, sur la formation et l’apprentissage et sur le flat-taxe et autres décisions fiscales concernant les revenus du capital. Castaner est le mieux placé pour expliquer la politique gouvernementale. Ce n’est pas un bulldozer, dans ses comptes-rendus il apparaît comme posé, calme et prêt à expliquer et à réexpliquer les décisions prises par le gouvernement.

Publicité

Autant le Président apparaît comme un fonceur qui ne veut rien lâcher (et il a raison), autant Castaner est celui qui de façon minutieuse, telle l’eau du fleuve qui érode la roche, explique patiemment la position du gouvernement. La désignation de Castaner comme porte-parole du gouvernement, est une bonne nouvelle pour l’ensemble des Ministres LREM et des militants car il sait, de manière pédagogique, mettre en exergue la politique gouvernementale et expliquer de façon minutieuse les fondements de la politique macronienne.

Castaner saura faire la synthèse des différents courants qui structurent les LREM.

L’élection de Macron a eu un mérite : modifier le paysage politique traditionnel en bousculant la droite et la gauche et en mettant en évidence la nécessité de faire de la politique autrement. Macron doit transformer la France profonde [VIDEO] et pas simplement la France des villes. Il faut penser à l’agriculteur du Cantal comme à la caissière du supermarché d’Aubervilliers. Castaner doit mettre en place un logiciel et une équipe de communication qui vise à faire de Macron le Président de tous les Français et non seulement celui des riches [VIDEO], comme le pensent à tort Mélenchon, Marine Le Pen et les LR de Sarkozy et demain de Wauquiez. Castaner, comme délégué, doit, tout en gardant l’intelligence du porte-parole, redescendre à la base, celle de tous les Français, pas seulement les militants et les sympathisants. LREM s’est construit sur le principe de l’horizontalité (les helpers « bénévoles » et les comités locaux). Castaner en tant que délégué ne doit jamais oublier la matrice de la victoire de Macron. Au lieu de partir dans tous les sens, LREM doit s’accorder sur un mode d’emploi stratégique, clair et audible par tous car LREM est une vaste cohorte de socialistes, de LR, de quelques communistes et de la société civile. Il faut manager tout cet attelage avec doigté et non précipitation. Bienvenu Monsieur Castaner, si c’est vous qui êtes le délégué général, au royaume de la complexité et pas seulement de la pensée du Président Macron, mais de la conduite complexe des troupes bigarrées de LREM. #Christophe Castaner #Emmanuel Macron