Publicité
Publicité

Le #multiculturalisme en France est bien évidemment l'effet direct de l'immigration ! Le multiculturalisme dispose de maintes définitions ambiguës. Mais aujourd'hui, nous allons analyser de plus près si la coexistence de plusieurs cultures ainsi que la mise en avant de la diversité culturelle rassemblent véritablement notre société :

Une société indivisible ?

Notre quotidien se définit parfois par des rencontres inattendues, bonnes ou mauvaises, nous faisons face à un multiculturalisme enrichissant en tout point, cependant une certaine frustration identitaire se ressent fortement au sein de notre société qui s'unit lors de moments de gloire ou de peine.

Publicité

Cette crise identitaire est caractérisée par une simple #division idéologique qui est en proie à une progression. Elle met en lien les appartenances culturelles auxquelles les personnes s'identifient et créent eux-mêmes une opinion péjorative des autres cultures, pour enfin se positionner dans une communauté qu'ils jugent convenable. Le multiculturalisme français connaît depuis son début, une certaine instabilité du fait que les cultures sont diverses et différentes, et participe à une division sociale qui met en évidence le changement de critère de reconnaissance des différentes classes sociales. Une instabilité est mise en évidence par la différence, et met en échec la formation d'une nation indivisible ce qui a pour effet la création de communautés ayant pour points communs : la religion, la couleur de peau, le niveau de langue...

Publicité

Les divergences culturelles entre ces communautés tendent à créer une atmosphère feutrée ainsi qu'une banalisation de pensées et de propos inacceptables tels que l'antisémitisme et toutes les formes de #Discriminations négatives.

Banalisation de la discrimination au grès des politiques

L'État prône une politique multiculturelle neutre qui est dit incomplète, car des divisions sont réellement présentes et se font ressentir comme au sein des universités, du travail, où l'on retrouve parfois des propos fascistes et racistes qui prennent des formes d'antisémitismes etc... Ce genre de discrimination n'est évidemment pas encouragé par notre État mais montre bel et bien un multiculturalisme défaillant, ce qui n'est pas le cas au Canada qui contrairement à la France, a su gérer un multiculturalisme politique complet. Ces formes de divisions sociales et pensées malsaines engendrent une réelle division à cause d'un étiquetage social malsain et qui fait aujourd'hui référence au multiculturalisme interprété positivement ou négativement selon le milieu culturel en question !