Le #Forum Blabla 18-25 du site #jeuxvideo.com ne cesse d’accumuler les polémiques depuis des d’années. Dernier fait d’armes : certains membres agitateurs ont entraîné le blocage d’un « numéro anti-relous » dédié aux femmes victimes de harcèlement, puis harcelé Clara Gonzales et Elliot Lepers, les créateurs de l’application. Ils ont poursuivi leur combat virtuel en s’attaquant de manière particulièrement virulente à Nadia Daam [VIDEO], une journaliste d'Europe 1 qui avait critiqué leur comportement dans une chronique.

On peut dès lors se demander ce qui peut pousser un jeune public adepte de jeux vidéo à commettre ces actions haineuses envers les femmes.

Publicité
Publicité

Pour comprendre l’apparente #misogynie qui se dégage du 18-25, il faut garder à l’esprit que l’écrasante majorité des membres se compose de jeunes hommes entrant dans l’âge adulte. Nombre d’entre eux sont déscolarisés ou mènent une vie solitaire. Ils éprouvent des difficultés à tisser des liens sociaux. En somme, ils correspondent souvent à l’image que l’on se fait du « loser » : le geek accro à WoW (World of Warcraft) qui ne quitte sa chambre que pour aller aux toilettes, le gars mal à l’aise avec les filles, celui que l’on fuit ou dont on se moque…

Un repaire de jeunes hommes immatures et isolés

Cette profonde misère sexuelle ou affective est un des dénominateurs communs, et les membres en sont conscients. Ironisant sur leur sort, ils ont d’ailleurs inventé la figure du « Célestin », le loser – vierge, moche, sous-diplômé - qui vit encore chez papa-maman.

Publicité

Dans le jargon propre forum, certains se qualifient de « puceau de la joue » pour souligner à quel point leurs relations avec l’autre sexe sont inexistantes.

Cet insuccès criant est donc très mal vécu par certains jeunes hommes qui estiment avoir pourtant fait des efforts pour multiplier leurs chances de rencontrer des femmes. Celles-ci sont accusées d’être superficielles, perfides et hypocrites : elles ne considèrent que le « mâle alpha », l’archétype du beau-gosse viril à qui tout réussit. Et nombre de « kheys » estiment en avoir la preuve à travers leur sollicitation quasi-nulle sur les applications de rencontres (Tinder et consorts).

De fait, il est évident qu’un physique attirant constitue un avantage certain, voire fondamental, sur le marché de la séduction. Ainsi, l’insuccès rencontré par la plupart des membres de JVC – qui sont l’incarnation antipodique du canon de beauté - sur des applications incitant les filles à sélectionner un partenaire sur la base de l’apparence physique est tout à fait compréhensible.

Publicité

Pour autant, il ne doit pas amener à des conclusions erronées ou radicales.

Dans ce contexte de l’entre-soi masculin où est si profondément cultivé le ressentiment inhérent à l’échec, le discours se radicalise et le rapport au monde flanche. Les femmes ne sont plus des êtres opprimés mais au contraire celles qui blessent l’orgueil de jeunes mâles dont elles semblent ardemment refuser les faveurs. En cela, l’on peut comprendre – sans pour autant cautionner - la haine que voue une part du forum à l’endroit du féminisme moderne, ou à l’égard des femmes plus généralement (« toutes des p**** sauf maman » selon leur dicton).

La question que l’on peut se poser est la suivante : ces jeunes hommes qui se sont attaqués au numéro anti-relous ou à Nadia Daam, auraient-ils été aussi virulents, mèneraient-ils seulement leur « combat », s’ils avaient eu du succès avec la gent féminine ? Au fond, cette haine démesurée n’est que l’exact reflet d’une grande détresse.

En tant que membre actif du forum, je dénonce et condamne avec la plus grande fermeté ces agissements honteux, fruits d’une minorité d’individus qui gangrènent notre communauté. Nous sommes un espace accueillant et tolérant. Le forum est riche de la diversité des membres qui le compose, provenant de toutes les couches de la société ; il regorge de jeunes gens créatifs, drôles et humanistes. J’entends ainsi m’exprimer au nom de cette communauté pacifique qui ne fait pas parler d’elle mais qui pâtit de cette polémique. Nous sommes légion à nous opposer à ces pratiques haineuses, et nous les combattrons avec vigueur à chaque fois que nous y serons confrontés.