Paul Watson, le célèbre capitaine à la tête de l'association Sea Shepherd, est à Paris actuellement où il invite les Parisiens à venir visiter un des six navires de sa flotte, le trimaran Brigitte Bardot. Le bateau est amarré au port du Gros-Caillou, non loin du pont Alexandre III et des Invalides.

Le trimaran se repère facilement. Élégant, aux couleurs blanches et bleues, il arbore le célèbre drapeau à tête de mort noir, attaché au pont supérieur. Celui-ci avoisine un autre drapeau noir, plus récent celui-là, en soutient à l'hebdomadaire Charlie Hebdo qui a toujours soutenu l'association dans ses campagnes.

Sur le quai, devant le bateau, attendent patiemment plusieurs dizaines de Parisiens qui ont répondu à l'invitation de Sea Shepherd. C'est la première journée de visite. Deux bénévoles font entrer les visiteurs six par six, en deux groupes. « On ne pourrait pas circuler sur le bateau, s'il y en avait plus… ». Par chance, en cette fin d'après-midi du 20 janvier, en levant la tête, ils aperçoivent la tignasse, barbe et moustache blanche de Paul Watson, en personne, qui s'apprête à quitter le navire. Il est accompagné de Lamya Essemlali, vice-présidente de Sea Shepherd France. Arrivés sur le quai, photos, serrements de mains, félicitations pour le combat… puis ils partent vers d'autres activités et disparaissent.

Les campagnes du Brigitte Bardot

La visite et les explications peuvent commencer. C'est le Trimaran Brigitte Bardot qui a été choisi pour venir à Paris, car il est le seul à pouvoir passer sous les ponts de la Seine. C'est aussi le plus rapide de la flotte des six navires de Sea Shepherd. Il peut atteindre près de 25 nœuds ! Il est long de 35 mètres et large de 14 mètres et navigue avec six hommes d'équipage. À la poupe, un jet-ski solidement amarré montre que parfois il faut être prêt à prendre rapidement la mer lorsqu'un pirate est pris en flagrant délit de chasse à la baleine. « Ce jet-ski a été offert par le Prince Albert de Monaco », précise la bénévole qui a pris en charge le groupe. On visite les deux ponts du bateau, les postes de commandement, les cabines, la réserve, la cuisine, toute petite, le carré-salle à manger… et coup d'œil rapide à la salle des moteurs.

Le navire arrive d'une campagne anti-braconnage en Sicile où il a lutté contre la pêche illégale pratiquée dans la réserve marine de Plemmirio, au large de la côte de Syracuse. Ses campagnes précédentes l'ont conduit aux Îles Féroé, pour lutter contre le massacre annuel des globicéphales, au Cap Vert, pour protéger les tortues sur l'île de Santa Luzia, et au Guatemala, pour une mission anti-braconnage. Cet hiver, il entame une tournée de sensibilisation en Europe (d'où sa présence à Paris) avant de repartir en mission l'été prochain.

Le bateau a été financé en grande partie par la Fondation Brigitte Bardot. L'actrice est une grande amie de Paul Watson qui l'a emmenée, il y a plus de trente ans, sur la banquise pour sauver les bébés phoques. Le bateau porte son nom et des photos de la star ornent certaines des cabines et la salle à manger.

Sea Shepherd chasse les tueurs de cétacés et les braconneurs

Sea Shepherd Conservation Society a été fondée en 1977. C'est une organisation internationale dont l'objectif est la protection et la conservation des océans et de la biodiversité marine. La flotte sillonne mers et océans du monde entier pour protéger baleines, dauphins, orques, requins, tortues, thon, etc. et surtout lutter contre le braconnage et les pêches excessives, en faisant respecter les lois, les traités et les conventions votés par les gouvernements. Des campagnes sont régulièrement organisées et à chaque fois ce sont des milliers de cétacés qui sont sauvés et de nombreux braconneurs dénoncés et arrêtés.

L'association, à but non lucratif (loi 1901) et reconnue d'intérêt général, ne vit que de dons et a besoin du soutien du public pour rester « la flotte de protection des océans la plus déterminée et la plus efficace au monde… » Son défi est de réussir à lever des fonds afin de pouvoir payer le carburant, les réparations, l'équipement et les provisions.

Visites du Brigitte Bardot à Paris

L'équipage de Sea Shepherd accueille le public à bord du bateau les mercredis, samedis et dimanches de 10 h 00 à 13 h 00 et de 14 h 00 à 17 h 00, jusqu'au 11 février, pour une visite (gratuite) et pour vous conter les dernières missions de Sea Shepherd avec ce bateau qui a déjà navigué aux quatre coins de la planète et a participé à plusieurs missions anti-chasse baleinière en antarctique.