C'est hier, le mercredi 9 juillet 2014, que les députés ont voté en commission au Sénat une nouvelle carte des régions.

La réforme des régions, qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2015, revient assez régulièrement sur le tapis puisque les propositions de chacun ne contentent pas la majorité. En effet, le Président François Hollande, avait proposé un découpage qui unissait le Limousin à l'Aquitaine et Poitou-Charente. Hier, les Sénateurs ont voté le rattachement du Limousin à l'Aquitaine seulement. Seulement, cet assemblage ne fait pas l'unanimité.

La commission a aussi rejeté les amendements qui prévoyaient d'autres aménagements tels que le rattachement de la Picardie au Nord-Pas-de-Calais, de la Champagne-Ardenne à la Lorraine mais encore le Poitou-Charente à l'Aquitaine et les Pays de la Loire à la Bretagne.

Publicité
Publicité

Le fait de vouloir séparer les Pays de la Loire de la Bretagne génère des mécontentements.

Les députés ont cependant voté un amendement qui permettrait aux départements de changer de région à partir de 2016, soit après les élections départementales et régionales.

A l'heure actuelle, la France compte 101 départements, 36 700 communes et 22 régions. Avec la réforme, les régions passeront de 22 à 14. Cette nouvelle carte des régions a pour vocation un redressement économique, impliquant une plus forte intercommunalité et la mise en place de nouvelles métropoles comme Lyon, Aix-Marseille-Provence et d'autres encore mais aussi la suppression des Conseils généraux d'ici à 2020...

Si les Français sont majoritairement favorables à une réforme des régions, c'est sur la forme qu'ils s'opposent. C'est aussi le cas des députés.

Publicité

En effet, ces derniers semblent s'affirmer plus comme des élus locaux que en véritables législateurs, chacun souhaitant défendre les intérêts de son territoire. Mais le débat ne semble pas terminé d'autant plus que les amendements sur la carte des régions pourront être déposés à nouveau dans l'hémicycle, où le projet de loi sera débattu à partir du 15 juillet...

BN #Gouvernement #Politique