#François Hollande n'aura pas fini de nous surprendre. Alors que sa cote de popularité n'était pas au beau fixe (19% de Français satisfaits à la fin de l'année 2014), il revient avec un "bond historique" de 21 points, selon une enquête de l'Ifop-Fiducial pour Sud Radio et Paris Match.

A la question: "approuvez-vous ou désapprouvez-vous l'action de François Hollande?", 40% des français interrogés ont répondu positivement. Les sondés ont donc voulu saluer la réactivité de François Hollande après l'attentat qui a touché Charlie Hebdo le 7 janvier dernier.

Que représente ce sondage?

Quelques précisions pratiques sont à apporter. D'abord il faut savoir que l'Ifop est un des leaders sur le marché des sondages d'opinion et l'Ifop-Fiducial est tout simplement la branche en matière de sondages d'opinion. Ensuite, pour arriver à ce résultat, l'Ifop a interrogé, par téléphone, un échantillon de 1003 personnes parmi la population française, âgées de 18 ans et plus, entre le 16 et le 17 janvier.

Pas besoin d'aller très loin pour interpréter les résultats. Frederic Dabi, directeur du département opinion, a confié qu'il s'agissait d'une progression exceptionnelle au sein de l'Ifop. "C'est un phénomène rarissime dans l'histoire des baromètres d'opinion. Le seul cas analogue est François Mitterrand gagnant 19 points de satisfaction au moment de la guerre du Golfe entre janvier et mars 1991", renchérit l'expert.

Un début plutôt chaotique

Une chose est sûre, c'est que les Français n'ont pas toujours été si aimants. En novembre 2012, la cote de popularité de François Hollande est de 30%, selon l'Ifop. En octobre 2013, elle descend à 21% avant d'atteindre les 15% en septembre 2014, toujours selon l'Ifop.

En janvier 2015, François Hollande score avec 40%. Il n'y a pas mieux que les drames pour se faire aimer.
#Manuel Valls

Manuel Valls prend sa part du gâteau

Le président n'est pas le seul à connaître son heure de gloire. Le Premier ministre aussi voit sa cote s'envoler dans le dernier sondage de l'Ifop. 61% des Français sondés ont répondu être favorables à l'action de Manuel Valls. Il connait donc une augmentation de 17 points.