Le Service Civique est, clairement, ce qu'il reste du service militaire d'antan. On parle d'un service volontaire au sein d'associations, d'institutions ou de toute entreprise qui entre dans l'aide à l'insertion. Il est proposé sous forme de missions de six a douze mois et est rémunéré jusqu'à 573euros par mois. Tout citoyen de seize à vingt-cinq ans peut postuler pour l'une des missions proposées dans sa région, en France métropolitaine, dans les DOM-TOM mais également à l'international.

Quels sont les changements annoncés par le président ?

Il l'avait déjà laissé entendre il y a quelques mois et il vient de le confirmer.

Publicité
Publicité

#François Hollande souhaite un service civique « universel ». Ce qui signifie que désormais,dès le premier juin 2015, tout volontaire devrait être accepté dans une mission. Ce qui veut également dire que les offres doivent se multiplier et que les entreprises ou associations doivent devenir plus ouvertes à ce genre de missions. Il ne s'agit pourtant pas de rendre le Service Civique obligatoire mais de le rendre plus accessible et quasiment toujours avec une réponse positive pour le volontaire, ce qui n'est actuellement pas le cas aujourd'hui ou près de quatre demandes sur cinq restent sans réponses car sans offres ou sans accord de l'entreprise.

François Hollande annonce également l'arrivée du SMA (Service militaire adapté), déjà mis en place dans les DOM-TOM et en métropole, mais seulement sous forme de trois centres en Île-de-France.

Publicité

Il s'agit d'un service d'insertion dans les différentes armées qui constituera un nouveau « contrat civique » couplé au Service Civique.

Toutes ces annonces bouleversent complètement l'état actuel du service civique et de l'engagement volontaire des citoyens. Cependant, il semblerait que cela ne soit pas une si mauvaise réforme. En effet, ce genre de mission permet une insertion professionnelle importante pour des milliers de jeunes et une première expérience non négligeable. Hollande annonce une montée des volontaires et des missions proposées importantes d'ici à 2017, reste a voir si cela fonctionne et si les entreprises suivront le mouvement en proposant et en acceptant ces volontaires. A suivre.. #Education