La France ne parle que du #Front National qui a réussi son pari : attirer de nouveaux électeurs et obliger le premier Ministre Valls à faire une publicité gratuite de Marine Le Pen et de son parti.

Pour des raisons stratégiques liées à la mobilisation des électeurs de gauche, le premier Ministre socialiste Valls a dramatisé la présence du Front National dans le champ politique français le 9 mars lors d'une émission sur la télévision française I-Tele. Marine le Pen et le Front National peuvent gagner les élections présidentielles de 2017 selon Monsieur Valls. La théâtralisation de l'annonce par le Premier Ministre ne doit pas cacher la vérité : la montée du Front National dans l'espace politique français est liée à la mobilisation de ses nouveaux électeurs qui viennent de l'UMP, du PS et du Parti communiste.

Le Front National déstabilise la stratégie classique de mobilisation des électeurs qui faisaient confiance aux partis de gouvernement. Les nouveaux électeurs du Front National ne se reconnaissent plus dans les partis traditionnels et s'estiment dépossédés de leur statut de militant et de « Français ». Par Français, il faut entendre que ces nouveaux électeurs ont le sentiment d'être abandonnés par les partis classiques. Une partie importante des classes moyennes, d'intellectuels, de fonctionnaires, mais surtout des employés, des ouvriers, des chômeurs, des agriculteurs, des jeunes estime que seul le Front National comprend leur désarroi, leurs problèmes et le sentiment de non reconnaissance et d'abandon dont ils sont victimes de la part des partis traditionnels (UMP, PS, PC, UDI, Modem, Front de Gauche).

Marine Le Pen, sans faire d'effort, est en train d'installer son parti dans l'espace politique français car les partis traditionnels de gouvernement ont beaucoup de mal à expliquer le rôle de la mondialisation de l'Europe qui ne sont pas responsables des malheurs de ces nouveaux électeurs qui migrent vers le Front National.

Les partis classiques parlent de pauvreté, de mondialisation, d'Europe. Le Front National répond : il y a des Français pauvres, il y a des Français chômeurs à cause de la mondialisation et face à l'Europe la nation française doit être valorisée. Certains estiment que le discours du Front National et les solutions aux problèmes sont démagogiques. Certes and so what ? La réalité politique montre que le Front National participe à la recomposition de l'électorat français.

Il reste aux partis politiques classiques à formuler une offre politique concrète aux nouveaux électeurs du Front National pour que ceux-ci reviennent à la maison. Il faut que les partis politiques classiques nettoient leur maison sur le plan idéologique et pragmatique pour retrouver leurs anciens électeurs qui sont devenus nouveaux pour le Front National. #Chômage