Décidemment, Jean Marie Le Pen a plus d'un tour dans son sac et il faudrait que sa fille #Marine Le Pen s'en convainque définitivement. En animal politique rusé, Jean-Marie Le Pen vient de comprendre qu'une grande partie des militants et la direction du #Front National souhaitent qu'il prenne du recul vis-à-vis du mouvement. Il va sûrement leur donner raison lors de son audition par le bureau exécutif, mais il reste électron libre grâce à sa parole mais surtout par l'intermédiaire de sa petite fille Marion Maréchal le Pen.

Députée de Vaucluse, la petite fille de Le Pen est proche de son grand-père par ses idées, mais aussi par l'influence des thèmes de celui-ci sur le mouvement. Dans la bataille opposant Marine Le Pen, sa tante, à son grand-père Jean-Marie Le Pen, Marion Maréchal Le Pen est restée à équidistance des deux mais la réalité est autre. Marion Maréchal Le Pen s'est toujours opposée à sa tante en valorisant la ligne dure de son grand-père. Marion Maréchal n'a jamais fait mystère de son attachement aux idées du Front National canal historique inspiré par son grand-père. Jean-Marie Le Pen reproche à sa fille, Marine Le Pen, d'avoir banalisé le FN pour en faire un parti de l'establishment comme un autre. Cette stratégie de banalisation du Front National est celle voulue par Marine, aidée en cela par son compagnon Louis Aliot, Vice-président du FN et Florian Philippot, ancien adepte des idées du socialiste Chevènement (importance de l'Etat...) et Vice-président actuel en charge de la stratégie de la communication du FN.

Jean-Marie Le Pen a une idée précise: accéder de façon stratégique à la demande du bureau politique de son retrait relatif de la scène politique au nom du FN en tant que Président d'honneur. Il compte par contre y demeurer de façon permanente grâce à sa petite fille dont les idées sont les siennes. Jean-Marie Le Pen, à long terme, va créer les conditions d'une opposition radicale entre la tante, Marine, et la nièce, Marion. C'est sa façon à lui de ne pas disparaitre de la scène politique et de montrer à sa fille qu'elle est moins légitime intellectuellement par rapport à sa nièce. Sans le dire, Jean-Marie Le Pen estime davantage sa petite fille que sa propre fille.

Le feuilleton Le Pen va s'éteindre pendant un instant. Si Marion est désignée comme candidate en région PACA pour conduire la liste FN (comme le souhaite Louis Aliot, compagnon de Marine le Pen et Vice-président du FN), Jean-Marie Le Pen aura gagné car il vient d'introduire un grain de sable dans la chaussure de sa fille.