Ces dernières semaines, Jean-Marie et Marine Le Pen ont fait la Une des journaux. En cause, les propos tenus par le père Le Pen sur la Shoah, affirmant que les chambres à gaz des nazis n'étaient qu'un "détail" de l'histoire de la Seconde guerre mondiale, ainsi que l'interview donnée par celui-ci au quotidien Rivarol, où il a défendu le maréchal Pétain. Des propos dont il devra répondre lundi 4 mai au bureau exécutif, et pour lesquels il pourrait être sanctionné.

Cependant, cette embrouille avec sa fille n'a pas empêché pas Jean-Marie Le Pen de participer au défilé du 1er mai qu'il a lui-même initié il y a 17 années de cela. Récemment hospitalisé pour des problèmes cardiaques, l'homme avait fait savoir qu'il comptait bien participer à l'événement, pour autant que sa santé le lui permette. Cependant, l'homme a quitté le rassemblement peu de temps avant que sa fille ne prenne la parole.

Seule Marine Le Pen s'est donc exprimée, comme la tradition le veut, au travers d'abord d'un hommage prononcé au pied de la statue de Jeanne d'Arc, située place des Pyramides. Habituellement, Jean-Marie Le Pen se tient aux côtés de sa fille. Ce qui n'a pas été le cas cette année, au vu de la situation. Le défilé s'est clôturé par un discours du leader du #Front National, place de l'Opéra. Un discours édicté sur les thématiques de l'actualité politique, l'islamisme et le chômage.

Les Femen ont interrompu le discours de Marine Le Pen

 

Trois militantes des Femen, seins nus, postées à un balcon surplombant la place de l'Opéra, ont perturbé le discours annuel de la dirigeante du parti Front National. Marine Le Pen a dû cesser de parler, attendre que les forces de l'ordre évacuent les trois jeunes femmes, avant de pouvoir poursuivre.

Les Femen ont scandés "Heil Marine" à de multiples reprises, imitant le salut des nazis. Deux banderoles rouges rappelant l'imagerie nazie étaient suspendues aux pourtours du balcon où elles étaient présentes. La foule venue en masse écouter Marine Le Pen a hué les jeunes femmes, avant de leur lancer des projectiles. 

Un peu plus tôt, au moment où Marine Le Pen a rendu hommage à Jeanne d'Arc en déposant une gerbe de fleurs devant sa statue, deux autres membres des Femen ont perturbé le défilé, et ont rapidement été évacuées. 

 

 

 

 

Affaires financières douteuses

Au-delà de ces histoires familiales, Jean-Marie Le Pen et le Front National font l'objet d'investigations en matière de finances. Au début de la semaine, Mediapart affirmait que Jean-Marie Le Pen avait détenu un compte bancaire "caché" en Suisse, crédité de quelques 2,2 millions d'euros.

Cela viendrait donc s'ajouter aux diverses affaires financières qui pèsent sur le Front National actuellement.

Une tradition du FN qui remonte à 1988

Cette année-là, Jean-Marie Le Pen réalise une percée historique lors de l'élection présidentielle. Et pour marquer le coup, entre les deux tours de l'élection, l'homme décide d'organiser un événement. La date du 1er mai est arrêtée, des milliers de Français se retrouvent place de l'Opéra à Paris.

Ensuite, le FN se sert de l'image de Jeanne d'Arc, symbole de la résistance française face à l'envahisseur au XVème siècle. Jean-Marie Le Pen organise ensuite chaque année un défilé en son honneur, le 1er mai.

En 1995, un drame survient à cette occasion. Un groupuscule de militants d'extrême droite s'en prend à Brahim Bouarram, un jeune Marocain, avant de le jeter dans la Seine, provoquant ainsi sa mort. Directement, le parti est pointé du doigt. Si beaucoup ont prédit la mort du parti, il n'en fut rien…

En 2002, Jean-Marie Le Pen est au 2ème tour, ce qui attise la curiosité de nombreux médias. Ces derniers se pressent alors Place de l'Opéra.

En 2011, s'ouvre l'ère de Marine Le Pen, désormais à la tête du parti. La jeune femme essaie de donner un nouveau visage au parti, englobant la population, et non pas des militants d'extrême droite.

Aujourd'hui, il s'agit d'un événement de grande ampleur pour le parti, qui a obtenu des résultats très satisfaisants (ou, pourrait-on dire, inquiétants) aux dernières élections en date. #Emploi