Si les nombreux partisans du FN sont fiers de montrer leur appartenance politique, certains musulmans se privent de crier sur tous les toits qu'ils votent pour le parti d'extrême droite. Bien entendu, certains l'assument totalement et ont parfois des avis très divergents. Mais qui sont ces musulmans prêts à voter #Marine Le Pen pour les prochaines présidentielles ?

« Le Pen compare les musulmans à des occupants nazis »

Nous avons pu échanger avec de nombreux Maghrébins qui se sont confiés sur ce lien qui unit les musulmans au Front national. Pour Abdallah, d'origine algérienne : « Le Pen compare les musulmans qui prient dans la rue à des occupants nazis. Leur Laïcité en France est contre la Déclaration des droits de l'homme, et contre tout système religieux. Ils veulent aseptiser le peuple ». Ce dernier estime bien évidemment  inconcevable le fait qu'un musulman puisse aujourd'hui voter pour le Front National.

Publicité
Publicité

Ce que Myriam, Tunisienne, venue en France à l'âge de 7 ans, ne comprend pas : « Je suis d'accord avec Marine Le Pen sur certains points, comme sur le plan économique, c'est juste dommage qu'elle est trop contre l'islam ». Vous l'aurez compris, beaucoup de divergences subsistent entre les musulmans quand on parle politique…

Une étude qui en dit long

D'après une étude d'Opinion Way pour L'Opinion, au premier tour des départementales, seuls 38 % des musulmans se seraient exprimé sur le choix du parti pour lequel ils comptaient voter, parmi eux seuls 3 % auraient répondu « Front national ». Étonnant quand on sait que sur le web, les chiffres varient, le vote en masse des musulmans pour le Front national ne serait-il pas un mythe ? Certainement.

Pourtant on le voit tous les jours, les « Arabes musulmans » qui votent FN ont tendance à beaucoup en parler, et pour cause, beaucoup font d'un cas une généralité.

Publicité

Même si, comme le dirait Hamida, « beaucoup votent FN, mais ne le disent pas, par peur de représailles », ils font partie d'une minorité dont on parle sans arrêt dans les médias. Pour Garad : « il y a surement beaucoup de musulmans et de juifs qui votent FN. Ça ne veut pas dire qu'ils portent ce parti dans leur cœur, c'est juste qu'ils doivent se dire, vaut mieux voter pour Marine Le Pen qui partage de nombreux points communs avec nous que de voter pour la gauche tordue ».