Valérie Trierweiler, on l'avait compris, aime tweeter ! Mais surtout elle possède un certain goût pour poster des tweets souvent piquants… Le dernier en date : celui contre le ministre Michel Sapin.

Une photo de Michel Sapin, la tête dans les cotillons

« Hé Michel, au 21e siècle, les femmes ont le droit de s'exprimer. Et même les 3,5 millions de chômeurs ». Voilà la réponse de l'ex-première dame à Michel Sapin ! Invité sur BFM TV, le ministre des Finances réagissait à une question sur la sortie de Merci pour ce moment en livre de poche. Un best-seller vendu à 750.000 exemplaires publié par Valérie Trierweiler, sur sa vie auprès de son ex-compagnon #François Hollande. Michel Sapin, ami de longue date du chef de l'État, estime que l'ex-première dame faisait « une erreur » en « continuant à parler ». Tout en soulignant que c'était «son choix et personne ne peut ôter la possibilité à quiconque et heureusement d'ailleurs ».

Mais au delà du tweet-clash de 111 signes, Valérie Trierweiler a ajouté une photo personnelle du ministre des Finances, sans nul doute à une fête, où on le distingue très clairement la tête dans les cotillons.

« Je réécrirais Merci pour ce moment ligne pour ligne, mot pour mot »

Déjà en 2014, malgré un démentie de la journaliste de Paris Match, le Canard Enchaîné relayait une scène violente entre Valérie Trierweiler et l'épouse de Michel Sapin, Valérie de Senneville. Lors de l'anniversaire d'un ami proche aux deux femmes, l'ex-première dame aurait alors giflé Valérie de Senneville avant de lui dire : « Je vais te détruire toi et ton gros porc de Sapin ! ».

En 2012, c'est un autre tweet qui avait fait l'effet d'une bombe médiatique… En pleines élections législatives, l'ancienne compagne de François Hollande, apporte son soutien à Olivier Falorni, opposant de Ségolène Royal à la Rochelle : «Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé».

Valérie Trierweiler, qui a accordé un entretien exclusif au Parisien, a exprimé qu'elle ne regrettait pas avoir écrire Merci pour ce moment : « Je réécrirais Merci pour ce moment ligne pour ligne, mot pour mot ». Et de déclarer sur la relation entre François Hollande et son ancienne compagne et actuelle ministre de l'Écologie, Ségolène Royal : « Je m'incline (...) Tous les deux partagent un goût immodéré pour la politique. Le pouvoir est leur raison de vivre, leur obsession commune ». Voilà qui est dit… #Twitter