Une enquête pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte, ce lundi 9 juin, par le parquet national financier suite des soupçons de compte bancaire domicilié en Suisse et qui pourrait appartenir à Jean-Marie Le Pen.

La cellule des renseignements financiers Tracfin intervient

Fin du mois d'avril dernier, un signalement de la cellule des renseignements financiers a été communiqué  par les médias mettant en question un montage financier géré en Suisse et plus précisément à Genève dont le bénéficiaire n'est autre que Gérald Gérin, l'assistant personnel de Jean-Marie Le Pen. La description méthodique et détaillée du trust révèle un compte de 2.2 millions d'euros dont 1.7 millions d'euros sous forme de lingots d'or. En revanche, ce compte a bien été clôturé en 2014 et les fonds y appartenant transférés vers un compte probablement basé aux Bahamas.

Le Pen admet avoir détenu un compte bancaire en Suisse ouvert en 1981

Pour des raisons de gestion de sa société de disques de l'époque nommée "La Serp", Jean-Marie Le Pen avait déclaré en 2013 avoir octroyé des prêts auprès de l'UBS à Genève en 1981.  Cette affaire ne semble pas agir en faveur de l'ancien président d'honneur du #Front National. En effet, le patrimoine financier de Mr Le Pen s'est enrichi de plus d'un millions d'euros en moins de cinq ans entre 2004 et 2009. Cette hausse "inexpliquée" pour certains, alimente les soupçons du parquet national financier et les enquêtes qui viennent d'être ouvertes apporteraient, peut être, des réponses à toutes ces accusations.

Marine est surprise

Dans une interview accordée à I-Télé, Florian Philippot, vice président du Front National, a assuré qu'il avait réclamé, lui aussi, des éclairages du fondateur du parti. "J'ai eu #Marine Le Pen  au téléphone qui est très surprise et qui n'en connaissait rien non plus.", a-t-il ajouté.

La fin pour Jean-Marie Le Pen ?

Après avoir été évincé par les membres du parti qu'il a fondé en 1972, Le Pen a décidé de créer son propre organisme de "formation politique", qui selon lui ne serait pas un concurrent pour le parti mais il serait " un parachute contre le désastre" afin de "rétablir la ligne politique du Front National". Suite à ses déclarations controversées et à cette enquête ouverte par le parquet, Jean-Marie Le Pen semble-t-il être à l'abri d'un scandale qui pourrait faire tomber son projet à l'eau? Ce scandale tracera-t-il la fin de la vie politique de l'un des politiciens français les plus connus?