Des malentendus tenaces de part et d'autres

Personnellement, je ne suis ni #Juif ni anti juif (le mot antisémite étant dénaturé) et cherche seulement une vérité objective. De nos jours, le débat étant devenu tellement passionnel à cause de la 2ème guerre mondiale, du conflit Israélo-palestinien, de l'immigration et des bien-pensants voulant faire table-rase du passé, qu'il nous faut faire une mise au point avec des mots simples, n'en déplaisent au pseudo intellectuels. Je vais donc tenter de dresser objectivement un état des lieux des préjugés existant, sachant que je m'engage sur  terrain miné...

Les juifs

1er préjugé tenace sur eux : Mettre tout le monde dans le même sac, les rabbins et le peuple, les athées et les croyants, la politique et le bon sens. Comme s'ils avaient tous la même vision des choses, comme s'ils endossaient tous le bien ou le mal émané de tels et tels. Ce préjugé commun s'applique particulièrement aux juifs en raison d'une histoire complexe et millénaire.

2 : Ils aiment l'argent et sont cupides. Des cupides on en trouve partout et davantage, peut-être, lorsqu'on manie l'argent avec talent depuis des siècles, sachant que ce peuple a été relégué dans une tache que les goys ne voulaient pas...

3 : Ils sont réseautés donc complotistes. Certes, ce peuple est orgueilleux pour deux raisons principales : ils sont brillants et, par culture autant que religion, se pensent élus ou favorisés de Dieu. Ici, nous trouvons ceux qui ne font pas cas de cet aspect et certains fanatiques dangereux vilipendant les goys et alimentant ce préjugé. Ceci dit, si nous n'avions pas encouragé cette tendance en ghétoïsant ce peuple, avec souvent leur assentiment,  peut-être n'en serions-nous pas là...

4 : Ils veulent établir une religion mondiale, sans frontières, dont ils seraient les grand prêtres. Les BHL et les Sarkosi doivent savoir de quoi je parle, mais je n'irai pas plus loin dans mes propos, loi Gayssot oblige. Un petit groupe très actif parmi ces juifs et certains de leurs religieux en rêvent et agissent ; mais de là encore à mettre tout ce peuple dans le même sac... Bien sûr, l'aspect du mondialisme englobe, avec des goys consentants, cet élément prépondérant, il ne faut pas le nier.

Leurs adversaires (?)

1 : Ce sont les goyim occidentaux, bien sûr, mais une minorité, la plupart étant trop préoccupés par leur petit confort et plaisir personnel : ils sont leurs propres ennemis et ne réagiront que lorsque le frigo sera vide... Les autres goys ont d'autres soucis que de penser aux juifs..

2 : Parmi cette minorité, nous trouvons les antisémites forcenés provenant des musulmans politisés, les gens manipulables gobant tous les préjugés par jalousie et bêtise, et une partie des nationalistes, avec certains chrétiens, figés dans le passé en se basant sur des vérité, certes, mais aussi de mensonges alimentés par une haine atavique.

3 : Les tenants peu formés d'une eschatologie (un prophétisme théologique) dont ils se servent, en fait, pour une espérance politique et nostalgique. Ils viennent principalement des religions monothéistes.

La politique rend fou

Car elle passionnalise à l'excès et noie le bon sens. Sachons que nous préférons voir le mal dans l'autre qu'en nous-mêmes. Pensez-vous que les juifs et franc-maçons comploteurs auraient de l'influence si nous ne renions pas, soit notre religion chrétienne soit simplement les valeurs que nous avons éclipsées au profit de plaisir inassouvis de consommation ? Le jour où nous reprendrons conscience de notre identité nationale et éthique, nous nous redresserons.

L’Europe et notre pays vont mourir si nous suivons ceux qui le vendent et nous entraînent à ne pas aimer notre France. La paix ne se fera pas dans un universalisme séducteur sans frontière, mais en assumant nos différences tout en respectant celles des autres. Les juifs n'ont rien à voir directement dans ce débat, cessons de nous en servir comme bouc émissaires et prenons nos responsabilités !

Liberté d'expression

Les amitiés possibles #Union Européenne #Etat Islamique