politiquehttp://blast.blastingnews.com/news/edit/492155/#

Le parti socialiste au pouvoir ne pouvait pas faire mieux que le pacte de responsabilité pour s'attirer les bonnes grâces du syndicat des patrons.

40 milliards d'Euros, c'est un beau cadeau pour les entreprises. Pierre Gattaz, le patron des patrons s'en félicite d'ailleurs, dans un entretien avec le journal "le parisien", en saluant, je cite: " les mesures prises" et en applaudissant "le pacte de responsabilité". Pour autant, il demande au gouvernement d'aller encore plus loin dans la baisse des charges et des impôts, pour garantir des marges suffisantes aux entreprises .En comparant les marges des entreprises allemandes ( 41 %) à celles de la France ( 29 %), Pierre Gattaz comptabilise le différentiel à une centaine de milliards d'Euros (une bagatelle !!!) .  

"Accélérer les réformes" sont les maîtres mots du patron du MEDEF, pour éviter une croissance faible et sans création d'emplois.

Il se prononce également pour une baisse de la dette publique à 50 % du PIB en 2020, qui est aujourd'hui à plus de 57 %. 

Pierre Gattaz a trouvé une solution pour diminuer la dette publique :

Il propose de ne pas remplacer 3 fonctionnaires sur 4 qui partent à la retraite .

Le MEDEF sur le terrain.

Faisant feu de tout bois, le syndicat des patrons a sillonné la pays à la rencontre des jeunes, en s'intégrant dans la caravane du tour de France.

Deux véhicules pour vanter les mérites des contrats d'apprentissages, des offres d'emplois non pourvus dans les régions, et la valorisation de la formation professionnelle.

Pierre Gattaz sauvera-t-il François Hollande ?

Dans une intervention à Sud Radio le 1er juillet dernier, le président du MEDEF prévoyait la création d'un million d'emplois en 5 ans.

C'est, à peu de chose près ce que prévoit le Président le République pour inverser la courbe du #Chômage.

Il faut toutefois s'entendre sur les mots : c'est bien sur l'inversion de la courbe du chômage et non sur une baisse quantitative du nombre de chômeurs que François Hollande met en balance sa prochaine candidature à la présidentielle.

Une croissance à 1,5 % pour 2015 , une prévision à 1,6 % pour le premier semestre 2016 devraient lever l'incertitude de son avenir politique.

De plus, si la loi Macron 2 en préparation accorde autant de cadeaux aux patrons que le pacte de responsabilité, François Hollande pourra dormir sur ses deux oreilles !!!

Le couple Gattaz / Hollande semble bien fonctionner, bien s'entendre sur les orientations politiques.

Eh oui, la société évolue, la politique évolue, les partis évoluent .... Le socialisme, lui, a depuis longtemps perdu ses repères, et ses électeurs se demandent bien aujourd'hui, qui peut bien représenter leurs valeurs ! #Président de la République