Les dirigeants socialistes sont extraordinaires : ils ont inventé une technique et mis en place une technologie électorale pour mieux mobiliser leurs militants, à savoir le référendum interne pour mieux les rendre responsables si d’aventure les résultats n’étaient pas au rendez-vous. En 2012 Hollande a été élu grâce à cette technologie électorale, appelée Primaires, qui lui a permis d’être désigné comme le candidat des socialistes. Certains disent que l’absence de  Strauss-Kahn à ces primaires lui a ouvert un boulevard, alors que je suis de ceux qui pensent que Hollande aurait battu DSK, même si celui-ci avait participé aux Primaires. Hollande est plus stratège et plus politique que DSK qui est plus technique et professionnel.

 

Cambadélis, premier secrétaire, estime que le PS a toujours perdu les élections intermédiaires (municipales, départementales et demain les régionales). Il faut trouver un moyen pour permettre au PS de limiter la casse (gagner une, deux ou trois régions) et d’aller en bon ordre à l’élection présidentielle de 2017. La Gauche plurielle essaie d’exister  en fonction des alliances et des mésalliances des Verts et du Front de Gauche avec le Parti socialiste. La création de l’UDE, Union des démocrates et des écologistes, permet au PS d’obliger les écologistes de Duflot à rejoindre au deuxième tour la Gauche socialiste pour faire barrage au FN et à la Droite. On demande à voir, même si certains dirigeants de l’UDE comme Placé ou Benhamias, tout en réaffirmant leur ancrage à Gauche et leur caractère d’appendice vis-à-vis du PS, souhaitent surtout devenir ministres à la suite du remaniement ministériel après les régionales.

 

Ensemble pour l’unité de la Gauche et des écologistes aux élections régionales, le PS demande le vote des peuples de gauche (16, 17 et 18 octobre) pour le référendum de l’unité. De quelle unité s’agit-il  ? Le PS actuel est en train de façon subtile et stratégique de devenir social-démocrate sous le poids de Hollande, Macron et Valls qui a un pied avec les réformateurs et l’autre avec les Frondeurs du sein du Parti. Valls travaille pour sa propre élection présidentielle pour 2022, sauf si, action politique improbable, Hollande renonce à se présenter en 2017.

 

En demandant un référendum pour l’unité de la Gauche et des Ecologistes aux élections régionales, Cambadélis est plus malin et plus stratège que Harlem Désir qui, à ce poste, ne s’est jamais émancipé par rapport au gouvernement et par rapport à sa mentor Aubry. On peut regretter à juste raison le Harlem Désir naguère Président de SOS Racisme en vue sur les problématiques du vivre-ensemble, de la lutte contre les discriminations (discours sous l'autorité de Julien Dray).

Le vote pour le référendum pour l’unité est ouvert à toute personne qui se retrouve dans les valeurs de la Gauche, des écologistes et de la République. Si on était moins hypocrite au PS, on demanderait aux militants LR, de l’UDI et du MODEM de voter, puisque par nature ils appartiennent à la République. Il faut féliciter le PS, malgré quelques couacs dans la tenue du référendum, de l’avoir initié dans l’espace politique français et de faire bonne école dans ce domaine car les LR souhaitent organiser à leur tour une Primaire pour choisir le candidat qui représentera la Droite et les Centres UDI/MODEM à l’élection présidentielle de 2017. On sait déjà que Bayrou du MODEM n’est pas lié par ce mécanisme qu’il estime incohérent, inconsistant, inutile car l’élection présidentielle est d’abord l’expression d’une volonté, c'est-à-dire celle d’un homme qui demande la votation de ses concitoyens en sa faveur. 

La Droite organise les Primaires en novembre. Qu’elle prenne appui sur la réussite et les couacs du PS dans ce domaine pour améliorer ses propres dispositifs afin que le choix du candidat soit irréfutable et irréprochable. Ce n’est qu’à ce prix que l’alternance au socialisme de marché de #François Hollande et de Macron, sera possible en 2017 après l’élection présidentielle. #Élections #Manuel Valls