Des personnes affolées courent de partout, c’est la panique dans tous les recoins de chaque côté des rues en passant par les points de rencontres, les cafés,ou les bars. Des explosions retentissent de plus en plus en créant une psychose chez ses passants et ces fêtards du vendredi soir. Ca y est les attentats sont arrivés à Paris, la plus belle ville du monde. Des terroristes bien aguerris ont décidé de frapper la France en commençant par sa capitale phare en ce vendredi 13 Novembre 2015 aux environs de 21h 20. Les abords du stade de France qui recevait un match amical (France-Allemagne) auront été les premiers à subir les attaques de ces terroristes avant que s’ensuivent les autres points d’explosions. Le 11e arrondissement de Paris, (la salle de spectacle du Bataclan, le restaurant le petit Cambodge…) lieu par excellence de réjouissance aura été le théâtre d’une tuerie atroce par des terroristes venus mettre le bazar insistant avec efficience sur leur valeur commune, qu’est la pratique exclusive de l’islam instaurée par le prophète Mahomet et l’installation du Khalifa inclut dans la revendication (envoyée en anglais et en français) de l’état islamique parvenue le Samedi 14 Novembre aux alentours de 13heures.

Une Intrusion indigne du coran qui assurément unira un peu plus les français

Toute la nuit du vendredi 13 Novembre, aura été un cauchemar pour les citoyens de Paris abasourdis et sidérés d’apprendre que la ville aux monuments historiques aura été violées par des fanatiques barbares. Dès la première attaque, le président #François Hollande qui assistait au match amical de la France aura aussitôt présidé une réunion dans les locaux du ministère de l’intérieur (avec l’ensemble des ministres) ; avant de faire son allocution à l’Elysée en déclarant l’état d’urgence, tout en utilisant le mot dedjihadistes sans oublier d’émettre leur intention de vouloir frapper la France de manière radicale en usant du terrorisme de masse. Suite à son allocution, il aura été dit que toutes les frontières seraient fermés.Les individus représentants une menace pour l’état seraient assignés à résidence, les contrôles au niveau des frontières seraient encore plus réguliers, les rassemblements interdits, et il sera décrété trois jours de deuil national entre autres. Le nombre de victimes s’élèverait à ce jour à 129 morts, 200 blessés dont 99 en état critique. Le chef de l’état convoquera le congrès le lundi 16 Novembre (Senat + Assemblée nationale) afin d’évaluer les dégâts ou encore afin de prolonger l’état d’urgence (qui ne peut être voté que par l’assemblée). L’opposition bien évidemment, aura réagit de façon succincte avec la déclaration du président de : les républicains monsieur Nicolas Sarkozy dans son allocution ou il aura insisté sur le fait qu’il faudrait une inflexion majeure, ensuite intégrer le fait que la France soit en guerre, aussi de tirer les conséquences de la politique intérieure.Jean Marie Le Pen lui s’évertuera à accuser le président de s’être intéressé plus aux actions de l’extrême-droite(Front National) et ainsi d’avoir mit le drapeau en berne. La solidarité des citoyens parisiens aura été des plus fructueuses avec un nombre incalculable de dons de sang et des bougies déposées à la place de la république ou l’on peut encore lire des slogan : même pas peur ou des graffitis datant d’il y’a dix mois plus tôt avec l’attaque de Charlie Hebdo.Le pays par excellence des diversités culturelles, de la liberté, et des droits de l’Homme, ne se verra sans doute pas renverser par des intégristes emplit de haine et de désespoir, car comme on le sait si bien, chaque citoyen français est nourri et habité par cet adage : Liberté, Egalité, Fraternité.http://fr.blastingnews.com/politique/2015/10/forum-national-sur-lecontenu-des-programmes-de-la-television-numerique-pour-la-crtv-00624891.html,http://fr.blastingnews.com/culture/2015/10/commemoration-du-quatorzieme-anniversaire-de-la-disparition-de-mongo-beti-00605925.html #Facebook #Internet