Il y a un réel naufrage. L'Etat n'a toujours pas levé l'état d'urgence, parce que cette dernière est depuis plusieurs mois son mode d'agir. Urgence sans service de soins. Et pourtant, ce n'est pas faute de ne pas jouer la bienveillance, mot si à la mode dans les entreprises. Les lois passent et la colère explose. Nuit Debout, est-ce une alternative démocratique en préparation ? L'appel à la grève des transports, le Havre qui menace de couper le carburant... la violence au quotidien d'une économie dirigée par les banques, n'est-on pas en train d'atteindre le bord, le borderline ?

 

Du côté de l'école, on ne cesse de saper le peu d'autorité des enseignants, victimes de l'autoritarisme d'un Etat qui décide tout seul, et leur retire le désir d'enseigner. Comment désirer encore professer lorsque les expérimentations pédagogiques se débarrassent du maître au profit de l'éducateur ? Eduquer c'est conduire hors de...si on s'attache à la référence étymologique latine. Mais ce n'est pas ce sens que l'on a retenu.

 

Le pédagogue, c'est celui qui accompagne, marche à côté d'un élève qu'il veut hisser, élever. Les pédagogies aujourd'hui se plient à un modèle, et ne créent du neuf que dans la perspective de ce modèle. Ce modèle internet, donnons lui un nom, c'est la classe inversée. Le pédagogue change de rôle. Il se plie au modèle et conduit l'élève non pas dans un hors lieu, mais l'intègre au modernisme révolutionnaire décrété par certains. L'éducation devient intégration, assimilation. C'est la machine qui fait autorité.

 

Aucune nostalgie passéiste dans ces propos. Simple constatation. L'école a toujours signifié étymologiquement espace de liberté. Liberté de la pensée, liberté créative du professeur, que l'on réduit aujourd'hui à un outil. Le maître, ce peut être le magister, toujours en latin. D'où l'expression 'cours magistral'. Le maître, c'est celui qui a la compétence. On la lui a retirée au profit de la machine. C'est à côté de la machine qu'il marche.

 

Pour se faire entendre, il ne lui reste que la maîtrise du "dominus", le maître de maison. Plongé dans le monde des sentiments et des affects, le père de famille exerce arbitrairement son autorité. Il fait sa loi. Si on retire au maître le "magister" il ne lui reste plus qu'à gérer l'usage que les élèves font de la machine, à les discipliner : l'autorité devient gardiennage. Au pire, elle devient autoritarisme, comme le père avec ses enfants qui n'a pas besoin de se justifier.

 

C'est le modèle de l'Etat de #François Hollande. Face à lui, la colère gronde.

 

L'énigme de la rencontre ou l'aveuglement d'Oedipe

Le sens de l'histoire : Paul Klee

Quel modèle démocratique rejettent-ils? #Chômage #Education