Depuis 1958 la France et l’Allemagne jouent l’une contre l’autre en match officiel et la France ne gagne pas. Et si ce soir la France inversait tous les pronostics, sortait l’#Allemagne des demi-finales et battait le Portugal en finale ?

 

Didier Deschamps, joueur et entraineur le plus titré de France, possède une maîtrise du jeu qui consiste à faire déjouer l’adversaire. Il a une science du jeu et de la tactique qui doit permettre à l’équipe de France de sortir vainqueur de ce bras de fer. Et si le match était plus facile que l’on ne le croit pour la France ? Et si la France arrivait, comme dans le cas de l’Islande, à faire la différence dès la première mi-temps ? Nous sommes dans des hypothèses de travail et de jeu qui peuvent être possibles. Une évidence : si la France veut gagner l’Euro, il faut battre l’Allemagne. Le Portugal étant moins fort que l’Allemagne, on peut penser que l’Affaire est dans le sac.

 

Mais dans le même temps, il ne faut pas sous-estimer l’Allemagne dont l’équipe est depuis de nombreuses années en demi-finales ou en finales des tournois internationaux. L’Allemagne est championne du monde en titre. Des joueurs majeurs comme Gomez et d’autres seront absents, mais leur absence ne peut amoindrir la victoire de l’équipe française, une victoire attendue par tout un peuple, voulue et célébrée par toute la France. Il reste aux joueurs que sont Payet, Griezmann, Pogba, Giroud de dynamiter la défense allemande en obligeant Boeteng à s’affoler et à s’énerver, créant ainsi des occasions d’avoir de nombreux penaltys pour la France.

 

La France ne doit pas avoir peur de l’Allemagne et jouer le jeu décidé par le coach Deschamps : de la vitesse dans la circulation de la balle et surtout la mise en place d’une canonnière systématique contre les buts de Neuer. Il faut faire déjouer les Allemands dont on dit qu’ils ont une maîtrise technique et tactique du ballon. Ils ne sont pas invincibles, ils peuvent être battus et seront battus. Si la France se met à regarder les Allemands jouer, on peut être à peu près sûr qu’elle va perdre. Evitons les tirs au but à la fin des temps normaux (90 + 30 minutes de prolongation). La meilleure équipe doit gagner et pour la France son Euro commence ce soir. Comme tout le monde, je serai devant mon téléviseur pour voir si mes prédictions et recommandations, comme supporter et technicien d’un soir de l’équipe de France, vont s’avérer justes. Si la France perd, ce que je ne veux pas, le technicien en herbe d’un soir n’aura qu’à observer un peu plus les matchs de foot, et, comme le dit Didier Deschamps, la France ne peut pas changer le cours de l’histoire dans le rapport France-Allemagne. En outre la France veut écrire une nouvelle page de l’histoire en battant, voire en écrasant, l’Allemagne.

 

La Mannschaft se laissera-t-elle bécoter par le coq gaulois ? Rendez-vous ce soir à 21 heures. En cas de victoire de la France, l'Allemagne continuera toujours à être championne du monde avec une économie florissante. Les relations entre les deux pays sont au beau fixe, malgré les incompréhensions dues à deux faits majeurs: les migrations et le brexit. Dans les deux cas, paris et Bonn n'ont pas la même interprétation. Après avoir perdu ce soir, l'Allemagne continuera d'être la première puissance européenne, la première économie et la première nation forte économiquement en plan européen. A moins que la victoire de ce soir nous montre, l'espace d'un soir, que nous sommes devant l'Allemagne ? Alors les Bleus, rendez ce rêve possible et ce dès 21h00. On a le droit de rêver et faites-vous rêver messieurs, mais éveillés. Merci pour ce que vous allez faire et pour votre générosité footballistique. #Football #Equipe de France