Rêvons un peu et de manière cynique. Si on retire de ces 42 médailles, toutes les médailles obtenues par les Français aux origines étrangères, la France ne serait qu’une piètre nation sportive. Moyenne, elle réussit à rayonner grâce à l’apport des Riner, Lemaître, Mekhissi. C'est-à-dire grâce à tous ses enfants. Le premier est noir guadeloupéen, le second est dit blanc de souche, savoyard, le troisième est d’origine maghrébine. Les exemples sont très nombreux dans l’équipe de France.

 

Tous les hommes politiques, de Droite comme de Gauche, se pâment devant cette réussite de cette France colorée. Les médaillés vont être reçus par Hollande cet après midi à l’Elysée. On aurait aimé que le Président reçoive l’ensemble de la délégation française présente à Rio, vainqueurs comme vaincus. Les Jeux de Rio nous montrent que l’on ne peut pas tricher avec la performance, or dans notre belle société française il existe une ségrégation institutionnalisée, objective, subjective quand il s’agit de tenir compte des performances intellectuelles autres que sportives des Français d’origine étrangère pour accéder à des métiers autres que le sport.

 

Nous sommes dans un bal d’hypocrites d’une France rassemblée quand il s’agit des performances sportives car, assez subtilement, les Français d’origine étrangère ne sont ramenés qu’à leur masse musculaire et leurs performances physiques et non à l’intellect, même quand ils possèdent des capacités intellectuelles et professionnelles. Dans le domaine de l’informatique ce sont souvent des Français d’origine maghrébine qui possèdent des qualifications très importantes, mais qui ne sont jamais recrutés par des entreprises à un très haut niveau. Sur le plan politique, certains Français d’origine étrangère ont un niveau intellectuel supérieur à leurs homologues des mêmes partis mais Français de souche ; ces Français d’ailleurs ne sont jamais intégrés à des postes de responsabilité dans les partis politiques, on les préfère colleurs d’affiches plutôt que stratèges et manageurs de la vie du parti.

 

On critique souvent les Etats Unis depuis la France, les Etats Unis ont été un pays esclavagiste, pas la France, les Etats Unis ont eu un Président noir, la France jamais, même si personne ne peut lire l’avenir. Le problème est que la France reste trop engoncée dans sa propre histoire coloniale et politique, elle se dit pays des Droits de l’Homme par stratégie alors qu’elle n’est que le pays de la déclaration des Droits de l’Homme.

 

Les Jeux de Rio, la diversité française de Rio et à Rio doivent permettre aux hommes politiques qui se lancent dans la bataille des présidentielles de 2017 de réfléchir sur ce qu’est la société française et d’éviter d’exclure ces Français à tous les niveaux qui leur rapportent des médailles, fussent-il de souche ou d’origine étrangère. #Teddy Riner #Diversité #Jeux olympiques