Enfin le faux suspens est devenu une réalité : Nicolas Sarkozy annoncera sa candidature à la primaire à Châteaurenard, dans les Bouches du Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La candidature de Sarkozy n’est pas une surprise, elle vise à relever le gant contre Hollande si celui-ci se présente. Sarkozy estime que Hollande est incompétent, médiocre et menteur. Il pense que lui-seul peut remettre la France en ordre de marche et il a découpé son livre en 5 chapitres qui en constituent le cœur : la vérité, l’identité, la compétitivité, l’autorité et la liberté.

 

Sur la vérité, Sarkozy estime que Hollande a menti. Concernant l’identité, il pense que l’identité française est malmenée, elle doit retrouver ses racines profondes dans une situation où la France est ballotée par de nombreuses affaires dont celle du Burkini. Sarkozy insiste encore sur la compétitivité, il estime que l’économie ne doit pas être négligée et que, sous François Hollande l’économie a été en recul. Par rapport à l’autorité, Fillon et Juppé ne sont pas à la hauteur selon le Président Sarkozy, il l’a démontré en 2008 lors de la crise financière et lors de la crise européenne Russie-Géorgie. Sur la liberté, Sarkozy estime que cette liberté est devenue restreinte et que la France n’est plus à la hauteur de ce qu’elle est de l’exemple qu’elle doit montrer au reste du monde. Voici la candidature-programme de #Nicolas Sarkozy qui souhaite mener une blitzkrieg contre les autres impétrants candidats LR.

 

Jean-François Copé est déçu du soutien de la candidature de Nicolas Sarkozy par François Jacob (Président du groupe LR à l’Assemblée) avec lequel il a travaillé en étroite relation pour accéder au poste de Président de l’UMP. Il estime aussi que Châteaurenard n’est pas un lieu de référence pour annoncer une candidature. Nous sommes donc au point de départ de ce qu’il risque d’advenir après la primaire, c'est-à-dire la désunion et les peaux de banane systématiques qui ne manqueront pas. La candidature de Nicolas Sarkozy était attendue et il va mener, comme à son habitude, une campagne à la Forrest gump, infatigable, bateleur et obligeant les populations de Droite et du Centre à lui accorder ses faveurs car il est en retard dans les sondages vis-à-vis d’Alain Juppé.  

 

Nicolas Sarkozy est le premier #Président de la République à déclarer son intention de reconquérir la magistrature suprême. En tant que citoyen il a raison. Il lui reste maintenant à muscler de façon très crédible sa campagne, à installer ses équipes qui doivent être de véritables relais, plutôt que des personnes qui portent le label Sarkozy sans être réellement efficaces sur le terrain. Sarkozy a toutes les chances de gagner, à condition de surveiller et de border une seule personne qui peut être à la fois un avantage et un inconvénient, Sarkozy lui-même. Sarkozy dit tout avant  pour que les Français sachent à quoi s’en tenir. Attention aux promesses, car 2012 n’est pas 2017 et il faudra, s’il est élu, tenir ses annonces. #Élections