Tandis que les passions se déchaînent sur les réseaux sociaux à l’approche des présidentielles américaines, certains se demandent à qui les anciens présidents donneront leur vote. Et il se pourrait bien que George Bush père choisisse de voter pour la femme de son successeur Bill Clinton. Kathleen Hartington Kennedy Townsend, ex-lieutenant-gouverneur du Maryland et fille de Robert F Kennedy, a posté une photo sur son compte Facebook d'elle et l'ancien président avec en légende : « Le président m'a dit qu'il vote pour Hillary !! » Elle a même confirmé plus tard son scoop à Politico.

 

George & George Bush désapprouvent la candidature de Donald Trump

Le porte-parole de Bush, quant à lui, n'a ni confirmé ni nié l'histoire. "Le vote du président Bush en tant que simple citoyen dans une cinquantaine de jours ne sera que cela : un simple vote privé dans une cinquantaine de jours", a dit Jim McGrath aux journalistes. "Il ne commentera pas la campagne présidentielle en cours.". La famille Bush a gardé le silence depuis que Jeb Bush a abandonné la course aux primaires républicaines, mais leur désapprobation à l’égard de Donald Trump est loin d'être un secret. George Bush père et fils, ainsi que Jeb Bush ont tous refusé d’appuyer sa candidature, et tous les trois étaient notamment absents de la convention nationale républicaine de cet été.

 

Des gouvernements républicains qui soutiennent Hillary Clinton

Également, un certain nombre d'anciens fonctionnaires des deux gouvernements Bush ont clairement statué qu'ils ne peuvent se résoudre à voter pour le célèbre businessman, avec un sous-ensemble affirmant publiquement qu'ils voteraient pour Hillary Clinton. Compte tenu de tout cela, les propos rapportés du 41e président américain suggérant qu’il va voter pour Clinton ne devraient surprendre personne. Mais choquante ou pas, la nouvelle mérite d’être soulignée : l'un des deux présidents républicains vivants va probablement voter pour le candidat démocrate à l'automne. Et il y a des chances que l'autre en fasse de même. L’Histoire des présidents américains prend son élan pour faire un pas en novembre dont les conséquences sont encore incertaines. #hillaryclinton #Élections #Etats-Unis