Encore une démission pour le #Gouvernement français. Tandis que certains quittent sous les feux des projecteurs et font les gros titres des journaux, d'autres préfèrent se retirer sans bruit et passer par la petite porte. Mais les networkers restent à l'affût des moindres mouvements.

 

Une sortie discrète pour George Pau-Langevin

Si Emmanuel Macron a fait la une des magazines et d'internet, il en est moins pour l'ex-ministre des Outre-Mers. En effet, sa démission a été totalement éclipsée par la démission du Ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique. En effet, lors de sa démission, Madame Pau-Langevin a évoqué démissionner pour des raisons personnelles et souhaitait s'investir plus sur le terrain. L'ex-ministre avait déjà formulé le souhait de quitter ses fonctions depuis plusieurs mois déjà. Coïncidence ou départ avec préméditation ? Plusieurs internautes ont été intrigués par ce départ prématuré, et les critiques sur le président et son gouvernement se font de plus belle.

 

"Les ministres quittent un à un le navire. 8 mois à tenir. Dur Dur! "

Les internautes très actifs ont commenté cet amas de départ : "Les ministres quittent un à un le navire. 8 mois à tenir. Dur dur !". Voilà ce qu'a dénoncé le 30 Août un internaute sur Twitter. Un autre a commenté :"Avec Hollande, c'est le Titanic plus le radeau de la Méduse, du 100% perdant ! Quel illusionniste, quel perdant". Les commentaires vont bon train sur la toile, jusqu'à qualifier la vague de démissions de "débandade". Macron truste même la première place des recherches Google France. "Pendant ce temps, George Pau-Langevin démissionne du Gouvernement en catimini. L'information, c'est qu'elle en faisait partie" a commenté un internaute.

 

16 Départs sous le gouvernement François Hollande

Depuis l'arrivée de François Hollande, pas moins de 17 personnes se sont vues remplacer pendant leur mandat. Que l'on parle de démission ou de licenciement, c'est un record dans l'histoire de France. Aucun président jusqu'à maintenant n'a égalé ces chiffres : aucune démission sous le gouvernement De Gaulle et Giscard, 1 départ sous Pompidou, et 6 sous Mitterrand et Sarkozy. Cela n'est rien comparé aux départs sous Hollande : 14 démissions, un licenciement et un départ à l'amiable. Parmi les plus médiatisés, Jérôme Cahuzac, Jean-Marc Ayrault et dernièrement Emmanuel Macron, mais aussi des moins médiatisés comme Pascal Canfin, Aurélie Fillippetti ou George Pau-Langevin. Avec bon nombre de départs et suite à son entretien sur sa démission, Emmanuel Macron aurait même confié à ses proches qu'Hollande serait sociopathe, ce que le Canard Enchaîné s'est expressément dépêché de publier.

De quoi se poser des questions sur le gouvernement actuel, et sur sa future campagne présidentielle. Les élections auront lieu en Avril prochain, où l'on retrouvera notamment Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, et peut-être Emmanuel Macron, qui a décidé de se consacrer pleinement à son mouvement politique "En Marche", et à son livre "En marche vers l'Elysée"... #Politque #Manuel Valls