J'ai écouté aujourd'hui le discours de #Jean-Luc Mélenchon à la Fête de l'Huma. Quel orateur ! Quelle maîtrise de la langue française, quelle spontanéité, quelle pureté ! Je suis conscient qu'une bonne part de la population ne l'entend pas de cette oreille, de moins en moins attentive à la qualité d'élocution, de moins en moins au fait d'une expression linguistique correcte... Lorsque l'on sait à quel point la langue nationale est si bafouée, si dénigrée, foulée aux pieds. Et certains médias de portée nationale, voir internationale, s'en font le porte parole de la médiocrité. Les fautes d'orthographe sont de plus en plus présentes, notamment dans des journaux très connus. Le recrutement au rabais fait son oeuvre...

 

Nivellement par le bas... 

Il serait très intéressant d'imposer à ces acteurs du monde politique, des discours sans notes, histoire de voir combien défendent leurs idées avec sincérité, avec des propos venant du coeur et non lus. N'importe qui peut lire les notes d'un scribouillard grassement payé et se faire passer pour un politicien éclairé, novateur, persuasif. La complexité des situations économiques et sociales impose une connexion permanente avec les décideurs de la haute finance et les entreprises à l'envergure planétaire, et les hommes politiques qui prétendent agir dans l'intérêt du peuple ont intérêt à être férus dans de nombreux domaines, ce qui est loin d'être le cas, notamment au sein de l'actuel gouvernement. Dans tout cela la connaissance de la langue est reléguée dans un puits sans fond

 

Jean-Luc Mélenchon, le professeur de français

A défaut d'adhérer à ses idées, on aurait tout de même un sacré plaisir à écouter ses discours ! La fluidité, le style et toute la conviction qu'il y met est un vrai spectacle, une magnifique leçon de la maîtrise d'une langue dont beaucoup de commentateurs de tous poils devraient s'inspirer. Et je ne fais pas allusion seulement aux commentateurs sportifs. Ces derniers, recrutés d'avantage pour leur patronyme que pour leur savoir en grammaire, ne seront jamais des exemples à suivre pour toutes les oreilles à l'écoute. Et c'est bien là le drame, l'un des innombrables drames qui agitent notre société en déclin. Il n'y a probablement qu'en France que des soi-disant professionnels de la communication s'adressent à une audience nationale sans savoir correctement parler français. #Education #Société