Le deuxième débat des #Primaires le 3/11/2016 doit permettre à Juppé de mieux préciser les contours de son projet politique. La droite #lr n’a pas de projet politique, il est indispensable que  Juppé en présente un aux Français. Son projet politique doit être national et européen. National car le premier débat sur RTL/TF1 a permis aux différents candidats de dire ce qu’ils allaient faire sans préciser le contenu du faire. Juppé doit estimer que chaque débat est nouveau, celui du 3 novembre doit lui permettre de clarifier deux ou trois points essentiels sur son projet politique pour la France de demain et pour l’Europe. Je ne suis pas candidat et je ne n’ai pas la prétention de dire ce que Juppé doit faire, en revanche, en tant que militant LR et ancien conseiller municipal de la ville d’Alfortville de 2008 à 2014 je peux faire des suggestions.

 

Juppé doit parler du projet national qui est premier et du projet européen qui est second en montrant comment la confiance retrouvée des Français par le travail, par la baisse des impôts, par la valorisation de l’entreprise, par l’initiative associative, par la responsabilité et par la confiance de soi, permet de construire une société du vivre-ensemble responsable. Peut-être que l’identité heureuse peut y trouver son espace vital. Cette société du vivre-ensemble responsable n’est pas communautariste, elle est nationale et citoyenne par son identité, elle est ouverte à l’Europe et au reste du monde à condition que le monde et l’Europe ne considèrent pas la société française comme un terrain de jeu. Le vivre-ensemble nécessite que la sécurité des Français soit un élément important et que le terrorisme soit combattu. Cette société du vivre-ensemble responsable doit transcender les phénotypes et donner la place à chacun, non en fonction de la couleur de peau, mais en fonction des compétences. La vie en communauté fondée sur la citoyenneté ne doit pas laisser la moindre place aux signes communautaires ou communautaristes. La question du voile dans l’espace public est importante pour certains, mais Juppé doit expliquer qu'elle n'est pas essentielle, que la loi qui s’applique dans ce domaine doit être intransigeante et qu’il n’y a pas lieu de créer d’autres lois.

Il faut refonder les nouvelles solidarités, une nouvelle fraternité, une nouvelle égalité et un nouveau vivre-ensemble par l’implication et la responsabilité de chaque Français, quelles que soient ses origines. La police, la gendarmerie, l’armée et la justice sont des instances de la République auxquelles il faut donner les moyens de veiller à la construction de ces nouvelles solidarités, nouvelles solidarités que doit intégrer aussi l’entreprise.   Les plus démunis d’entre nous ne peuvent pas être laissés au bord de la route, handicapés, malades, analphabètes, tout le peuple français doit dans le projet politique de Juppé trouver un angle de réconfort, d’édification de soi pour la construction de l’identité heureuse.

 

Il faut transformer significativement la France sur tous les plans en demandant aux Français de faire des efforts adéquats, de favoriser des nouveaux rapports  de travail et de responsabilité. Après un ou deux ans d’exercice de votre pouvoir et de la confiance retrouvée par les Français, le temps sera venu de parler de l'Europe au nom de la France pour une transformation sociale, politique et économique de l’Europe, et de la manière pour la France de redevenir le leader avec l’Allemagne dans la construction européenne. . Ma philosophie est faite j’estime que parmi les 7 candidats, vous avez la stature, l’intelligence et l’autorité nécessaire pour faire gagner notre camp. Certains candidats sont démonétisés et ils poursuivent une problématique identitaire proche du FN. Il vous faudra répondre aux préoccupations de nos compatriotes qui votent FN en leur montrant que le concept de Nation est la matrice de base pour discuter avec l'Europe. La France et l’Europe y gagneront en termes de projet politique initié par la France. #Alain Juppé