Alors, je ne mets absolument en doute l’intégrité des confrères Gérard Davet et Fabrice Lhomme qui, dans Un président ne devrait pas dire ça (éds Stock) rapportent cela : #François Hollande leur aurait (conditionnel de précaution, mais je les crois) dit : « la femme voilée d’aujourd’hui sera la Marianne de demain ». Bon, formule stupide. Comme le prophète Mohammed l’a prédit (que blablabla... en sa sainte garde), ce sera la « petite femme » (asiatique) qui sera la Marianne de demain (au Yémen, en Arabie heureuse, aussi, partout). Sauf que cet homme imaginait qu’elle serait musulmane. Mais pas forcément voilée. On peut dire ce qu’on veut de Mahomet, ce n’était pas forcément un niais (enfin, constamment, en tout point).

Polémique imbécile

Ah, quand même ! Plus loin, le propos est explicité. « Elle se libérera de son voile et deviendra une Française tout en étant religieuse si elle veut l’être, capable de porter un idéal. ». Républicain ? Possiblement. Tout comme, et c’est dommage, j’en suis contrit car la coiffe bretonne est beaucoup plus érotique, nos Cancalaises ne suivent plus systématiquement les directives de vote de notre bon recteur. Mais Bruno le Maire s’est insurgé. Lionel Luca évoque un « aveu de renoncement », le député Guillaume Larrivé évoque « la soumission à la régression ». Aucun ne préconise une Marianne nudiste, sans le moindre voile. Nous sommes arrivés au stade du débat Hillary Clinton-Donald Trump. L’écume des choses, inessentiel primant, vrombruissage (buzz) assourdissant démultiplié.

Qui a favorisé l’immigration ?

François Hollande déplore « trop d’arrivées, d’#Immigration qui ne devrait pas être là ». Et la pompe à immigrés, c’est lui ? Non, c’est sous Pompidou, quand la Datar avait posé aux grands patrons l’alternative suivante : développement à la japonaise et robotisation ou importation massive de main-d’œuvre. On sait la suite. Les sergents recruteurs des industries à travers tout le Maghreb, puis la prime au retour de Valéry Giscard, les HLM dynamités, les commerçants électeurs du Front national de Jean-Marie Le Pen ruinés et devenus des assistés que le même FN dénoncera en bloc. Marine Le Pen fait-elle la chasse aux adhérents du FN qui emploient des Pakis dans les cuisines, des Maghrébins sur les chantiers, des Ceylanaises et Philippines bonniches ou nounous ? Qu’elle commence par là… On attend. Tout comme on attend autre chose de Nicolas Sarkozy que ce qu'il a déjà fait.

Hypocrisie générale et total pipeau

C’est du total pipeau. Sur le regroupement familial, déjà excessivement restrictif, conditionné par des conditions de ressources et de logements drastiques qui font que les familles des émirs sont accueillies à bras ouvert. Total pipeau quand les nationalisations en hausse touchent des Britanniques, des Slaves, bien davantage que d’autres allogènes. Total pipeau avec des documents falsifiés que diffusent les sites de l’ultra-droite (comme quoi deux allogènes handicapés engrangeraient un salaire de cadre intermédiaire le mois de la rentrée scolaire). Marine Le Pen ne fera pas davantage que ses prédécesseurs. Voter pour elle ou pour Nicolas Sarkozy est parfaitement équivalent, si ce n’est que les législatives conduiraient ou non à une cohabitation. Tout le monde le sait, sauf, peut-être, la majorité de l’électorat. On nous gave de faux-débats, sauf, peut-être, quelques candidats ayant vraiment le sens de l’État, et se refusant à avancer des arguments faciles. Ou, a minima, d’en faire leur seul fonds de commerce, de réclame, de harangue. Comme convenu, les propos de François Hollande ont plus hérissé le poil des salafistes que de la droite clientéliste. Mais qui le relève ? En fait, comme l’estime Étienne Girard (Marianne), François Hollande « se rapproche d’un laïcité ferme ». Ne déformons-pas ses propos, quelle que soit l’opinion qu’on puisse avoir de lui. #Islam