Hollande nous avait dit que c’était un Président normal. Il a eu raison car c’est au nom de la normalité qu’il a répondu aux deux journalistes du Monde Davet et Lhomme. Dans un livre de 672 pages à paraître demain (dont j'ai lu quelques feuilles), Hollande est en train de dessiner sa stratégie politique pour se représenter éventuellement en 2017. Dans ce livre témoignage, Hollande se présente comme un Président normal capable d’égratigner fortement Sarkozy en disant de lui qu’il ressemble au lapin de la pile Duracell, qu’il adore l’argent et qu’il n’a pas beaucoup de conviction idéologique au-delà de sa petite personne. Voilà Sarkozy rhabillé pour l’automne et les Primaires au moment où l’on apprend que Lagarde, au nom des militants de l’UDI, demande aux centristes de voter pour Juppé au cours des Primaires. Hollande continue dans son livre témoignage à se présenter tel qu’en lui-même. Il trouve qu’il y a trop d’étrangers en #France et que les Musulmans veulent modifier les codes culturels de la Nation France. Il a voulu faire de la déchéance de la nationalité un élément de réponse face aux terroristes binationaux, alors qu’il n’y croyait pas. Il voulait donner des gages à la Droite pour éviter une partition idéologique du pays sur cette question.

 

Tout y passe dans la vindicte de Hollande contre la société : les joueurs de foot devenus riches mais avec un petit cerveau qu’il faut muscler, des écologistes drapés dans leur cynisme, Trierweiler son ancienne compagne dont il n’a pas lu le livre. Tout le monde, surtout à Gauche, estime que #François Hollande est dingue, malade. Personne ne comprend rien, mais pour moi Hollande est dans sa stratégie politique et la lucidité du moment. Hollande n’est pas Mitterrand, la Droite se trompe en disant que Hollande se tire une balle dans le pied. La Gauche n’a pas compris que Hollande est un communicant en phase avec son temps présent. J’ai toujours dit que Hollande était malin, je continue de le penser. En faisant ces révélations auprès des journalistes, Hollande est normal. La plupart des gens est désemparée.

 

Demain dans l’Obs sort un long papier sur  ce que Hollande pense de son quinquennat et de la France. La France est comme cette jeune fille effarouchée qui va à son premier rendez-vous alors qu’elle sait à quoi s’en tenir. On pense que Hollande se fait Hara Kiri, c’est beaucoup plus subtil, Hollande est prêt dans un témoignage bilan à aller ou non au combat en 2017. Hollandes est stratège, on l’a toujours sous-estimé. Le roublard en politique est de retour, avec gourmandise il regarde les soubresauts provoqués par son témoignage à Droite comme à Gauche. Il compte les points, il attend, il lance des bouteilles à la mer, il est prêt à l’inventaire sur ses engagements et il continue de voir que la Droite est incapable d’avoir un projet politique cohérent. Tel un cobra il se tapit et est prêt à bondir sur sa proie.

 

Hollande n’est pas mort, il essaie de piéger la Droite, il regarde avec intérêt comment l’espace politique français va rebondir sur ce qu’il vient de dire. En d’autres termes, François Hollande, outsider permanent, va peut-être reprendre la main et battre au poteau ses prétendants car il parie sur la division de la Droite après les Primaires. Il est même prêt à voter pour Sarkozy, salut l’artiste, salut Hollande et salut l’intelligence politique et académique. #Président de la République