Vous pariez sans arrêt sur les résultats sportifs ? Vous êtes joueurs ? Allez vous parier sur les élections présidentielles ? N’en faites rien, j’ai les résultats, à moins que vous vouliez vous offrir une villa à cinquante patatasses. Premier tour ? Marine, Juppé, et les autres derrière. Panique à la télévision ! On a déja connu ça, on est rodés. Dès les résultats, plus rien ne comptera, ce sera des débats, des lives, des papoteries pour ? Pourquoi, puisque je vous donne les résultats, notez-les je vous prie, et on en reparlera en mai 2017. (Pariez des allumettes)

Le lendemain, et ce, jusqu’au second tour, à la télévision ou à la radio, dans toutes les émissions à fort audimat, ce sera un défilé d’artistes vous priant d’aller voter mais pas pour cette femme inhumaine (et blablabla)! Question : toute l’année, est ce qu’un artiste déballe ses idées politiques à la télévision ? Quel est son rôle ? La plupart des artistes vous répondent : "je suis ici pour faire rire, je suis apolitique, ce n’est pas mon rôle etc". Au printemps 2017, vous les verrez partout tenter de vous influencer, vous culpabiliser ( ?). Pourquoi, entre les deux tours, les artistes sont appelés en renfort pour dire aux téléspectateurs qui ou quoi voter ? (Les personnes les moins crédibles de la terre puisque clowns selon les politiques justement !). Les clowns, les sales timbanques ont la parole, une seule fois en cinq ans ? Logique (ou pas ?). Si vous comprenez, expliquez nous. Les artistes, pour la plupart, musellés le reste de l’année, ils sont priés entre les deux tours, de nous aiguiller sur quoi ou qui voter ? Pensent ils vraiment que le peuple suivra la voix de M-Pokora ? Les ados peut-être…le maaaaaal ! Si oui, on est mal les mecs. 

Nota bene : Un vote est confidentiel.

Elections : Parier et gagnez (des allumettes)

Mais peu importe ce qu’ils diront à longueur de soirées (animateurs en panique, artistes en mal de passage tv, hommes politiques livides de peur d'aller pointer à pôle emploi), j’ai les résultats. C’est d’une logique à brouter l’herbe, prêt ? Alain Juppé le mal du biiiiien ! au second tour, c’est inévitable. On verra ! Meuh on verra, j’vous dis. Comment je le sais ? On va dire que je suis joueuse, c’est plus simple. Pariez des allumettes, n’importe quoi, vous risquez juste de pouvoir vous construire le pont Chaban Delmas ou la tour Eiffel à l’aide de sept ou huit millions d’allumettes grassement gagnées.

Rendez-vous en mai les milliardaires ! Pour les résultats ! #Élections #SECOND TOURS #PARIS EN LIGNE