Le 20 novembre, au soir du premier tour de la primaire à droite, on connaîtra à coup sûr les finalistes qui s'affronteront le dimanche suivant. Mais ce jour-là, pourrait sortir des urnes le nom du futur... Président de la république. On l'a vu, si François Hollande comptait sur le livre des journalistes du monde, pour remonter un peu dans les sondages, c'est râpé.

Alain Juppé pour confirmer, Sarkozy pour remonter 

Et, en toute évidence, le vainqueur de la primaire à droite montera sur le trône. Pour l'instant, les sept candidats pensent déjà à ce deuxième débat, peut-être le plus important. Unanimement la presse politique a déclaré vainqueur Alain Juppé, qui semble plus serein que jamais mais aussi très professionnel. Fillon a été jugé plutôt bon, Sarkozy bicéphale, Le Maire décevant, Kosciusko-Morizet égale, Copé revanchard et Poisson surprenant. Mais depuis, quelques unes de ses déclarations ont fait penser à certains qu'il flirtait dangereusement avec le Front National. Le débat sur TF1, RTL, le Figaro avait été très décevant quant au rythme, tué dans l'oeuf par une règle du jeu compliqué et, surtout, ne correspondant pas à un débat. C'est sur i-Télé, qui sera alors CNews, BFM TV, Dailymotion et Europe 1 qu'aura lieu le deuxième débat, en direct de Paris cette fois-ci, ce qui ne changera rien pour le téléspectateur.

Avec le second débat, la Présidentielle se rapproche !

La salle Wagram aidera peut-être à décontracter les sept personnages politiques. Jeudi 3 novembre 2016, ils sont invités à débattre autour de leur ligne politique, l'avenir de l'Europe, la lutte contre la délinquance et l'éducation. Et ce, face à une doublette féminine de journalistes, Ruth Elkrief (BFMTV) et Laurence Ferrari (iTélé - CNews). Trois parties pour cette confrontation, avec des questions d'actualité puis deux parties où chacun sera interrogé sur une thématique préciseLe temps pour un droit de réponse passe de 30 secondes à une minute. Concernant le placement des candidats sur le plateau, ils seront installés de gauche à droite : Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Nicolas Sarkozy, Jean-Frédéric Poisson et Jean-François CopéC'est Jean-Frédéric Poisson qui parlera le premier lors de ce débat et on avait vu, lors du premier "combat", que Copé avait donné le ton en "rentrant" dans Sarkozy. Privilège non négligeable, Bruno le Maire aura la chance de conclure. #Alain Juppé #Élections