#François ! Un prénom, juste un prénom. Et pourtant, s’il suffisait de se prénommer François pour être élu Président de la République ? Un peu basique peut-être comme raisonnement. Un peu simpliste. Mais, après tout, on ne coupe pas la tête aux sondeurs qui se trompent d’une vingtaine de points dans cette primaire. Alors, pourquoi ne pas croire à certaines coïncidences ?

Avant étaient Henri ou Louis pour montrer sur un trône. La France compte plus de 20 000 prénoms. Dixit l’Insee. Mais, cet institut enregistre t-il aussi les prénoms les plus farfelus qui soient, les Twitter, Facebook, Orangina, Intermarché… ou jugés farfelus lors de leur attribution ? On se rappelle du scandale de la petite "Mégane". Finalement, il n’y aura plus de Mégane sur la route quand la jeune fille passera son Bac. Plus de 20 000 prénoms différents et, déjà, à la tête de notre pays, deux François. François 1er, à savoir François Mitterrand, élu en 1980 et réélu en 1987. Qu’on le veuille ou non, l’homme est parvenu à se faire réélire, un exploit qui semble de plus en plus difficile. Il parvient, le 10 mai 1981 à offrir, au peuple, une autre façon de faire de la politique ! Une autre façon de décevoir aussi. Ses deux mandats, il les doit au siècle dernier. On ne savait pas tout en direct. Tout juste si Hernu sera accusé d’avoir fait couler le Rainbow Warrior. On cherche des informations dans un dictionnaire. François II, c’est Hollande qui ne restera peut-être pas dans l’Histoire. Il est d’ailleurs curieux de voir que, pour certains, le mandat de Nicolas Sarkozy se résume au Fouquet’s, au départ de sa femme et à l’arrivée de Carla, au bateau de Bolloré pour les vacances ! Pour les mêmes, Hollande, c’est le scooter et son suicide politique à travers le livre de ces deux journalistes habitués au Tea time, à l’Elysée. Pas que cela, mais aussi cela. #François Fillon semble promis à un bel avenir. Versailles ouvrira ses portes à l’arrivée du troisème François de la Vème République. Mieux que les rois qui en restèrent à deux. Si l’on en croit quelques sites spécialisés dans les prénoms, François viendrait du latin "francus" et signifierait homme libre ! Puisque l’on sait François de la Sarthe plutôt curé, il n’a pas du lui échapper que sa fête était le 24 janvier, en référence à Saint-François de Sales, patron des… journalistes ! Lui qui les aime tant, mais les préfère muets. Mais on fête aussi Fillon et les autres Français le 4 octobre cette fois en l’honneur de saint François d’Assise. François est d’une franchise déconcertante et va droit au but, nous disent les docteurs-es prénoms, avec sans doute une marge d’erreur aussi grande que les sondeurs.

Les François ont du mal à se mettre au travail. Il nous semblait !

Il jouirait également d’une grande perspicacité. A ce stade, on ne cerne pas très bien les qualités premières d’un politique, il ne manquerait plus que l’on nous parle d’honnêteté ! Et bien non, les François auraient même un peu de mal à se mettre au travail. Le prénom est aujourd’hui rangé avec les prénoms rares, autant dire vieux, voire ringards. C’est en 1963 qu’il y en a eu le plus avec 5 828 bébés. L’âge moyen est de 70 ans. En 2013, ce prénom arriva au 394ème rang. Depuis 1900, 398 049 ont porté ou portent le prénom de François. Il est devancé par …Alain (506 680) et les Alain sont plus jeunes (62 ans) que les François ! Les statistiques sont vraiment désespérantes.

François Baroin en rêve déjà !

Histoire de tester les nerfs de Fillon nous aurions bien donné les compatibilités d’un couple gay Alain-François ! Mais si quelques sites cathos sont certains qu’une Stéphanie et qu’un Patrick peuvent faire un bout de chemin ensemble, aucun n’a encore " brassé" les hommes. Et pas sûr que Fillon ne finance des études de ce type. Le troisième François, est tout près du trône. Histoire de montrer combien son prénom est efficace, Bayrou se mêlera sans aucun doute à la bagarre. Baroin, lui, attend d’avoir l’âge. Baroin… François ! #Élections