76% des électeurs de la Droite et du Centre sont pour le programme de Fillon contre 69% pour Alain Juppé (sondage Elabe/BFMTV).

Fillon a gagné, il faudra beaucoup de talent et de savoir-faire à Alain Juppé pour modifier le comportement des électeurs des Droites et des Centres qui ont plébiscité François Fillon. Un nouveau mouvement est né au sein de LR : le Fillonisme va devenir l’axe idéologique du mouvement LR et va remplacer à long terme le Sarkozysme dont on a du mal à voir les contours concrets. Il faudra beaucoup de métier et de talent à Juppé et surtout un savoir-faire méthodique au cours du débat pour lui permettre de l’emporter dimanche.

Fillon a gagné sur l’économie et les valeurs exigeantes et austères. Le disciple de Philippe Seguin prend ici une revanche éclatante et flagrante sur tous ceux qui l’ont traité d’incapable, de mou et de résigné face à Nicolas Sarkozy. Il y a un procès injuste contre Fillon sur la nature des Droites qui ont voté pour lui. Tout le monde sait qu’il y a les Droites libérale, conservatrice et extrémiste qui ont voté et il faut que Juppé arrête le procès en extrémisation contre Fillon car on sait qu’une partie de l’électorat de Sarkozy est extrémiste et proche de l’extrême Droite. Malgré tout, Juppé a quelques chances de perdre dimanche. Le Fillonisme va devenir la nouvelle doctrine de LR. En cas de victoire de Fillon, Henri de Castries, Inspecteur des Finances, énarque, membre d’une des plus vieilles familles de l’aristocratie française, ancien PDG de l’Assurance AXA, pourrait devenir Premier Ministre de #François Fillon dans un gouvernement de 15 ministres prêts à travailler de façon efficace pour la France. Les choses paraissent claires quand on interroge les électeurs de la Droite et du Centre ceux-ci préfèrent le programme économique et sociétal de François Fillon par rapport à celui d’Alain Juppé. Le programme de Fillon créée une rupture maximum alors que celui de Fillon est comparable à de l’eau tiède.

Pour l’instant Sarkozy et ses lieutenants tiennent le parti, mais il est mort politiquement. Fillon a du temps devant lui, il commencera, s’il est élu, par maîtriser le groupe LR à l’Assemblée nationale dont on pense que Chartier deviendra le Président. C’est un homme de confiance de François Fillon depuis longtemps. Patrick Stefanini serait Monsieur sondage et surtout celui qui va organiser sa politique de communication, ensemble avec Anne Méaux, l’influente patronne de l’agence de communication Image 7. D’autres poids lourds vont jouer un rôle important, comme son ancien Directeur de Cabinet Jean-Paul Faugère. D’autres membres de la société civile seront présents autour du Président Fillon, comme Antoine Gosset-Grainville, son ancien Directeur adjoint du cabinet de Fillon à Matignon. Fillon a un vaste réseau de technocrates élitistes et d’hommes politiques comme Larcher Président du Sénat et Bruno Retailleau patron des sénateurs LR qui vont apporter une contribution forte au Fillonisme naissant.

Juppé sera actif pendant le débat, c’est sûr, Fillon va se contenter de renvoyer les coups et de montrer qu’il a plus la stature de chef de parti rassembleur qui veut d’abord la réussite de sa famille politique avant de penser à l’élection présidentielle de 2017. Voilà le Fillonisme naissant en marche, Fillon goguenard regarde avec gourmandise les Sarkozystes qui l’avaient humilié se précipiter pour lui baiser les pieds et la bague, et demander le pardon utile afin de monter dans le train du Fillonisme. La politique est cruelle, le Sarkozysme est déjà devenu une relique par la faute des anciens Sarkozystes, mais surtout par la puissance du Fillonisme radical. #Alain Juppé #Élections