Edward Snowden, informaticien américain anciennement employé de la CIA et de la NSA, l’agence de sécurité nationale américaine, aurait-il des raisons de s’inquiéter de la victoire aux élections présidentielles américaines du magnat de l’immobilier #Donald Trump ? Lanceur d’alerte le plus célèbre depuis juin 2013 pour avoir révélé le système de surveillance massive d’internet mis en place par la NSA, ##edwardsnowden est réfugié en Russie depuis l’été 2013 après avoir tenté en vain de fuir en Equateur. Interrogé le 10 novembre lors d’une vidéoconférence organisée par le moteur de recherche néerlandais StartPage sur les enjeux futurs de l’accession du "tycoon" au pouvoir, la peur d’une éventuelle extradition continue de peser sur lui. Tiraillé entre son désir de rentrer chez lui et l’absence de garantie de bénéficier d’un procès civil avec un jury, un retour au pays est-il envisageable ?

La bonne entente entre Donald Trump et Vladimir Poutine pourrait remettre en cause la sécurité d'Edward Snowden en Russie

On sait que Vladimir Poutine est l’un des rares dirigeants qui pèse sur l’échiquier mondial à s’être publiquement réjouit de la victoire de Donald Trump. L’homme providentiel pour Edward Snowden qui lui a affirmé que la Russie n’extrade pas les défenseurs des droits de l’homme peut-il remettre en question la protection du ##lanceurdalerte sur le sol russe au profit de sa bonne entente avec le milliardaire américain ? En bon homme d’affaires, Donald Trump qui est réputé pour négocier des rapprochements pourrait ainsi conclure un accord – et faire d’Edward Snowden une monnaie d’échange ? – avec le président russe. Comme le rappelle l’extrait d’une déclaration de Donald #Trump diffusée dans le récent biopic d’Oliver Stone sur Snowden, "la peine de mort existe toujours", surtout pour ceux que le nouveau président des Etats-Unis qualifie de traîtres à la nation. Plus que l’absence de procès équitable, l’extradition d’Edward Snowden aux Etats-Unis pourrait trouver une fin funeste pour le jeune lanceur d’alerte devenu un emblème du respect de la vie privée.