La journée du 3 novembre pourrait devenir celle qui aura désigné Juppé, non pas vainqueur de la primaire, mais de la... Présidentielle. S'il récidive, ce soir, les portes de l'Elysée s'entrouvriront.

Un Juppé, nouveau vainqueur du débat, verrait les portes de l'Elysée s'entrouvrir !

"Primaire de la droite et du centre: le débat" à 20h30. Deux petites lignes au bas d'une page de TV 2 semaines. Aucun renvoi sur un papier plus conséquent, expliquant les enjeux de ce dit débat: ni plus, ni moins, la quasi-désignation du futur Président de la République ! Ce soir, ce vendredi 3 novembre 2016, BFM battra, sans aucun doute, son record d'audience pour un prime, un record tout court suivant la décision de i-Télé qui, sous son nouveau nom Cnews, a droit aux mêmes deux lignes. Sauf que la chaîne d'infos est en grève depuis près de trois semaines. Jusqu'au dernier moment, on peut s'attendre à tout. Les journalistes, écoeurés par l'arrivée d'un Jean-Marc Morandini mis en examen pour affaires de moeurs, laisseront-ils le débat se dérouler tout à fait normalement ? Oui, disent-ils en choeur. Sauf que la frustration sera énorme et, de la frustration, peut déboucher des réactions imprévisibles. Après un premier débat soporifique, notamment sur TF1, les candidats n'auront pas le choix. Et l'on pourrait se rapprocher, sans l'atteindre toutefois, d'un "show" à l'américaine. Une fois de plus, seul Juppé ne peut pas entamer les hostilités, lui le grand vainqueur du débat sur TF1. Une fois de plus, c'est à l'outsider et ancien chef d'Etat, Nicolas Sarkozy de trouver, enfin son angle de bataille. Au vu des sondages, il n'a plus grand chose à perdre. Celui qui a peut-être beaucoup à gagner, c'est François Fillon qui revient, petit à petit, sur les talons d'un Bruno Le Maire, peu à l'aise en débats. Il le sait, il va tenter ce soir mais on ne se refait pas en quelques semaines. Poisson devra, ou revenir sur certains propos l'ayant rapproché du FN, ou, au contraire, se positionner comme le plus extrême des candidats de la droite. Coppé jouera t-il, à nouveau, l'allumeur de service? C'est fort possible. Contrairement à Fillon qui peut jouer Matignon, le maire de Meaux pourrait à nouveau tenter de "flinguer" Sarkozy. NKM, habillée en rouge lors du premier débat, devra une fois encore imposer la voix de la différence: celle d'une femme. Sans aucune chance de faire partie des deux finalistes.

Juppé vainqueur "aux poings" de ce deuxième débat de la primaire à droite? Ou par KO!

Europe, éducation, sécurité tels sont les thèmes de ce soir. Qu'importe, les deux qualifiés sont connus. Les instituts de sondage ont annoncé  qu'ils feront connaître les résultats de ce débat en temps réel. Si Juppé n'a pas fait de grosses bêtises, il sera déclaré vainqueur au point, dans cette salle Wagram, qui fut en son temps une salle de boxe. Vainqueur "aux poings" de la primaire et de la Présidentielle 2017 à 90%. Après la Toussaint, après la Fête des morts, le Jour des revenants ou mes morts (politiques) ben vivants! Pour une France qui pourrait se coucher avec le nom de son futur Président. A coup presque sûr! #Politique #Juppé #Débat primaire à droite