Après le Penelope Gate, qui éclabousse actuellement la campagne électorale de François Fillon, voici le Macron Gate. Deux journalistes, Marion L’Hour et Frédéric Says, ont publié un livre, "Dans l'Enfer de Bercy" (éditions JC Lattès), dans lequel ils soupçonnent l'ancien ministre de l'économie #Emmanuel Macron d'avoir utilisé l'argent de l'Etat à des fins politiques pour préparer sa candidature aux élections présidentielles. La somme de 120.000 Euros aurait été dépensée en déjeuners et dîners, pas toujours avec des personnalités en lien avec ses responsabilités de l'époque. Des "propos totalement faux et diffamatoires" selon Emmanuel Macron, qui jure que cet argent a été utilisé pour faire fonctionner le ministère.

Publicité
Publicité

Un boulevard ouvert à droite et à gauche

La polémique tombe mal pour l'ancien conseiller de François Hollande, qui profitait ces derniers jours d'une impressionnante remontée dans les sondages. Les ennuis de François Fillon avec la Justice ont fait baisser la côte de popularité du candidat des Républicains au profit d'Emmanuel Macron, qui le talonne désormais dans la course à l'Elysée. Après cet espace ouvert sur sa droite, ce dernier pourrait également bénéficier de la victoire de Benoit Hamon à la primaire socialiste, qui laisse de nombreux sympathisants de centre gauche sur la touche, prêts à rejoindre les rangs d'En Marche. Certains ont d'ailleurs déjà commencé. Mais la campagne n'est pas terminée, et tout peut encore arriver d'ici le 23 Avril. #Élections #Président de la République