Le #Président de la République #François Hollande a toujours pu compter Manuel Valls parmi ses fidèles depuis le début du quinquennat. Après l'annonce de la candidature de ce dernier à la primaire de la gauche pour les élections présidentielles, il l'a remplacé au poste de premier ministre par l'un de ses proches lieutenants et ex ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve. Tous les deux partisans d'une ligne sociale-démocrate tendant davantage vers le centre gauche, ils espéraient certainement la victoire de Manuel Valls, et c'est finalement #Benoît Hamon, membre de l'aile gauche du PS, qui a remporté le second tour ce dimanche.

Le vainqueur a été reçu dès le lendemain par Bernard Cazeneuve à Matignon.

Publicité
Publicité

Le premier ministre a ensuite pris la parole afin de confirmer son soutien au candidat désigné, tout en le mettant en garde contre certaines de ses prises de position à l'égard de la politique mise en oeuvre ces cinq dernières années. Selon lui, son camp "ne réussira pas sans assumer le bilan du quinquennat de François Hollande, dont nous avons toutes les raisons d’être fiers".

François Hollande passe le témoin à Benoit Hamon

Après avoir rencontré Yannick Jadot, candidat investi par Europe Ecologie-Les Verts, ce mardi, Benoit Hamon rendra visite à François Hollande jeudi. Selon les informations d'Europe 1, le président de la République assurera l'ancien leader des jeunes socialistes de son soutien le plus complet. En froid depuis plusieurs mois et le départ tonitruant de Benoit Hamon du gouvernement en 2014, le contact entre les deux socialistes est désormais renoué.

Publicité