A 3 mois du premier tour de l'élection du prochain #Président de la République, le candidat des Républicains est dans une mauvaise passe. Les révélations du Canard Enchaîné sur des emplois fictifs qu'aurait occupés l'épouse de #François Fillon, puis celles de Mediapart et du Journal du Dimanche sur d'étranges transferts de fonds au Sénat dans les années 2000, ont grandement abîmé la popularité de l'ancien Premier Ministre de Nicolas Sarkozy.

Selon un sondage Odoxa publié le 26 Janvier, le lendemain des révélations du Canard Enchaîné, François Fillon a perdu 16 points de popularité depuis le mois de Novembre. A l'époque, ses prestations télévisées lors des débats précédant la primaire de la droite lui avaient attiré la sympathie de nombreux français, et entraîné son élection face à Alain Juppé. Aujourd'hui, 38% des personnes interrogées ont toujours une opinion positive du candidat désigné pour les Républicains. Ils étaient 42% le mois dernier, et 54% en Novembre.

Emmanuel Macron tient la corde

La baisse du représentant de la droite et du centre dans les sondages est inversement proportionnelle à la hausse d'Emmanuel Macron. L'ancien ministre de l'Economie de François Hollande était déjà, selon Odoxa, la personnalité politique préférée des français il y a à peine quelques semaines, devant François Fillon. De plus, le leader du mouvement 'En Marche' trouve davantage de soutiens à droite (48%) qu'à gauche (36%). #Élections