#Emmanuel Macron doit quelques explications aux Français. C’est ce que viennent déclarer les présidents des groupes LR et UDI à l’Assemblée nationale. Effectivement, le candidat à la présidentielle est accusé d’avoir utilisé une somme d’argent appartenant au ministère de l’Économie pour réaliser sa campagne. Selon les accusations, une somme importante aurait été utilisée pour lancer « En Marche ! » .Philippe Vigier et Christian Jacob sont donc les premiers à parler de cette affaire. Mardi, ils annonçaient au grand jour qu’Emmanuel Macron aurait été mensonger et a surtout aurait agi comme un imposteur. Cette révélation a été faite d'après un livre qui porte sur des enquêtes réalisées au sein du ministre de l’Économie.

Publicité
Publicité

Portant le titre « Dans l’enfer de Bercy », ce document met surtout en avant les habitudes onéreuses du candidat à la présidentielle pendant qu’il était à Bercy. Pendant une conférence de presse, Philippe Vigier parle des 120 000 euros qui ont servi dans la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. Cette somme d’argent représenterait alors les crédits de représentation du ministère de l’Économie. C’est en tenant compte de cette réalité que Vigier accuse Macron de menteur ; étant donné que pendant ses campagnes, ce candidat a bien précisé qu’il n’utilisait en aucun cas l’argent public pour promouvoir sa montée sur la place présidentielle.

Emmanuel Macron, un grand dépensier ?

D’après ce qui est écrit dans l’ouvrage de Marion L'Hour et de Frédéric Says, le haut fonctionnaire aurait dépensé à lui seul 80 % du budget annuel dédié aux frais de représentation du ministère de l’Économie ! Ainsi, entre le début du mois de janvier et la fin du mois d’août de l’année 2016, Emmanuel Macron aurait pris à son ministère 120 000 euros.

Publicité

Par la même occasion, il aurait réalisé un grand nombre de rencontres informelles. Toutes ces démarches auraient été réalisées dans le but de promouvoir son ascension à la présidentielle. Aujourd’hui, Philippe Vigier, en sonnant la sonnette d’alarme à Jean-Louis Nadal, demande à ce que Macron montre en détails ce à quoi il a dépensé cet argent public. #Élections #Politique