A partir des résultats de 7171 bureaux centralisés au siège du parti Socialiste (99,5% du nombre total des lieux de vote), la victoire de #Benoît Hamon face à Manuel Valls au second tour de la #Primaire de la gauche est sans appel. Près de 6 votants sur 10 ont choisi de faire confiance à l'ancien ministre de l'Education Nationale. Benoit Hamon a même dépassé les 60% dans une vingtaine de départements, et ses meilleurs scores ont été réalisés en Seine-Saint-Denis (68%) et en Saône-et-Loire, la terre d'Arnaud Montebourg (69%). Seuls 11 départements lui ont permis de battre son ex premier ministre avec moins de 55% des suffrages.

L'extrême sud et les Antilles préfèrent Manuel Valls

Il n'y a que quatre départements de France métropolitaine où Manuel Valls a pris l'avantage : les deux divisions administratives corses (58% au nord, 50.3% au sud), l'Aude (52%) et les Pyrénées-Orientales (51%).

Publicité
Publicité

Par ailleurs, le candidat de l'aile droite du PS l'emporte également aux Antilles (52% en Guyane, 69% en Martinique et 75% en Guadeloupe), mais aussi à Mayotte (87%). #Élections