A l'issue du premier débat du 12 Janvier entre les sept candidats sélectionnés pour concourir à la primaire de la gauche, différentes enquêtes d'opinion ont révélé que Manuel Valls et Arnaud Montebourg s'étaient particulièrement distingués, suivis de près par Benoit Hamon. On retrouve d'ailleurs le même résultat dans plusieurs #Sondages sur les intentions de vote réalisés par plusieurs instituts.

En Décembre, alors que tous les candidats ne s'étaient pas encore déclarés, une enquête Harris donnait 45% à Manuel Valls et 28% à Arnaud Montebourg. Benoit Hamon obtenait alors 11%. François de Rugy et Jean-Luc Bennahmias fermaient déjà la marche, avec 1% des intentions de vote pour chacun d'entre eux.

Publicité
Publicité

Depuis que les noms des sept candidats sont officiellement confirmés, Harris a effectué une nouvelle enquête entre le 2 et le 4 Janvier 2017. L'ancien Premier Ministre Valls reste en tête, avec 43% des intentions de votes, suivi par Arnaud Montebourg (25%) et Benoit Hamon (22%). Vincent Peillon est loin derrière (7%), et les 3 'petits' candidats (Sylvia Pinel, François de Rugy et Jean-Luc Bennahmias) obtiennent entre 0 et 2%.

De même, un sondage de la Sofres, réalisé entre le 3 et le 6 Janvier, donne exactement le même classement, mais Manuel Valls n'y obtient que 36%, suivi d'Arnaud Montebourg (23%), Benoit Hamon (21%) et Vincent Peillon (10%). Sylvia Pinel obtient 6%, et François de Rugy et Jean-Luc Bennahmias se partagent les 4% restants. Quant à Opinionway, l'institut donne 40% à Manuel Valls, mais Arnaud Montebourg (21%) serait ici devancé par Benoit Hamon (29%).

Publicité

Et si Manuel Valls ne remportait pas le 2ème tour ?

Les résultats du second tour donneraient l'avantage à Manuel Valls. Ce dernier obtiendrait 55% face à Arnaud Montebourg et 57% face à Benoit Hamon, selon Harris. De même, Opinionway attribue 54% à M. Valls dans le cadre d'un duel avec A. Montebourg, et 53% face à B. Hamon.

Seule la Sofres donne Manuel Valls (47%) perdant face à Arnaud Montebourg (53%). Opposé à Benoit Hamon, le score serait de 50-50. #Élections #Président de la République