Bayrou rencontre Macron à 16h00 dans un lieu tenu secret de la capitale. L’alliance Bayrou/Macron était souhaitée par les deux mais redoutée par Les Républicains, le PS, Jean Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Depuis 15 ans #François Bayrou se présente à l’élection présidentielle et n’arrive pas à imposer ses vues. Pour certains, François Bayrou est un traître qui ne sert pas son parti. Pour d'autres, François Bayrou est l'artisan permanent et le visionnaire pour un renouveau de l'espace politique français.

Comment analyser l'alliance Emmanuel Macron et François Bayrou

L’alliance Bayrou/Macron est considérée à Droite comme une trahison supplémentaire de François Bayrou qui éprouve beaucoup de mal à se stabiliser au Centre-Droit.

Publicité
Publicité

Nicolas Sarkozy l’avait compris et a fait siffler François Bayrou pendant la campagne de la primaire de la Droite et du Centre. A Gauche, on estime que cette alliance entre François Bayrou et #Emmanuel Macron ne fera pas long feu car nous avons affaire à deux égos qui vont s’autodétruire.

François Bayrou souhaite constituer un groupe après l’élection présidentielle pour exister. Emmanuel Macron veut être Président de la République. Nous sommes en face de deux ambitions contrariées mais qui peuvent converger. François Fillon a retrouvé un espace car les sondages le créditent devant Emmanuel Macron; Emmanuel Macron est satisfait d’avoir un allié de la trempe de François Bayrou qui peut l’aider à éviter les « bourdes », comme celles liées à sa déclaration sur la colonisation de la France en Algérie.

Publicité

Emmanuel Macron avance, sûr de son fait, car il souhaite être l’initiateur de la réorganisation de l’espace politique français.

Emmanuel Macron a deux problèmes à résoudre malgré la force de François Bayrou : gagner l’élection présidentielle et gagner les législatives

Emmanuel Macron est une étoile filante et stable en même temps dans l’espace politique français qui a besoin de renouveau. Macron propose une autre façon de faire de la politique en faisant appel aux contributions de l’opinion et à son intelligence. Les forces politiques traditionnelles, représentées par Fillon, Mélenchon, Hamon et les autres, souhaitent faire de la politique traditionnelle. Le ralliement de Bayrou à Macron n’est pas forcément une bonne nouvelle pour celui-ci. Certains considèrent que Bayrou est une « cabine téléphonique » (il n’en existe pratiquement plus) et qu'il est sans troupes. D’autres pensent que Bayrou est un poids mort pour Macron et que celui-ci va précipiter sa défaite. Dans tous les cas, Macron est confronté à un double problème : gagner la présidentielle et les élections législatives.

Publicité

Dans le mouvement « En marche », certains ne voient pas d’un bon œil l’alliance Macron/Bayrou. Pour Bayrou, le bénéfice est grand car il pense que, si Macron était Président, il pourrait avoir un groupe centriste à lui dont il serait l’élément de référence. Les motivations de Bayrou sont programmatiques et autres. Programmatiques car il estime que c’est le moment pour permettre à ses idées d’exister en France. Bayrou fait un sacrifice de sa personne pour ré-exister autrement, ne pas disparaître de la scène politique française au nom du « dégagisme » à la Mélenchon et continuer à parler à un niveau national si Macron est élu Président de la République.

Bayrou ne veut pas rester en dehors des joutes et des polémiques concernant la République (il déclare qu'il ne veut pas être ministrable si Macron était élu Président). Barré par les LR et les centristes de l’UDI et du nouveau Centre que Bayrou considère comme traîtres, il a décidé de faire alliance avec le nouveau venu sur la scène politique française : Emmanuel Macron. #Élections