Parallèlement à l'emploi fictif d'assistante parlementaire qu'elle aurait occupé, Penelope Fillon est également accusée d'avoir été payée des centaines de milliers d'Euros pour écrire des chroniques littéraires dans 'La Revue des Deux Mondes'. Deux petits articles, auraient été retrouvés par 'Le Canard Enchaîné', et une perquisition a eu lieu la semaine dernière au siège du magazine. En effet, la remise de la Légion d'Honneur par #François Fillon au patron de la revue, Marc Ladreit de Lacharrière, interroge les médias et les enquêteurs. Le directeur de la publication de l'époque affirmait d'ailleurs ne pas avoir été mis au courant de l'embauche de Penelope Fillon.

Publicité
Publicité

Alors que François Fillon donnait aujourd'hui une conférence de presse pour s'expliquer sur les soupçons qui pèsent sur le poste de collaboratrice parlementaire de sa femme, Marc Ladreit de Lacharrière a publié un communiqué via l'AFP pour démentir les accusations dont son journal fait l'objet. Il réaffirme notamment que l'emploi de Penelope Fillon entre Mai 2012 et Décembre 2013 "n'a rien de fictif". Il se déclare "très choqué de lire que certains articles font un lien entre mon élévation au grade de grand'croix de la Légion d'honneur et l'emploi de Madame Penelope Fillon". #Presse #Élections