Chacun sa chaîne, chacun son débat. Alors que France 2 a décidé d'organiser un débat d'avant-présidentielle entre tous les candidats au mois d'avril, #TF1 a fait de même... mais avec seulement cinq candidats. En effet, seuls Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon ont été sélectionnés par la première chaîne. Laissé de côté, #Nicolas Dupont-Aignan enrage. Le président de « Debout La France » parle même de « viol démocratique ».

Un recours en préparation

Celui qui était déjà candidat à la présidentielle en 2012 est d'ailleurs en train de préparer un recours afin de dénoncer cette décision.

Publicité
Publicité

Sur les ondes de RMC, il a même appelé les Français choqués par cette décision à ne pas regarder le débat le 20 mars, faisant ainsi chuter les recettes publicitaires de TF1. Pour le moment, la première chaîne n'a pas commenté, se contentant de préciser que les candidats ont été choisis par leur capacité à réunir les 500 parrainages et leur place dans les sondages. #Élections