#Emmanuel Macron devait tenir un meeting ce soir dans la salle de la Médoquine, à Talence en Gironde. Mais la nuit dernière, vers 3h30 selon le journal Sud-Ouest, les grandes baies vitrées de l'entrée de cette salle ont été volontairement brisées. Une enquête a été ouverte pour "dégradations volontaires" sous le contrôle de la sûreté judiciaire de Bordeaux.

Publicité

Des messages explicites ont également été tagués sur les murs de la salle, qu peut accueillir jusqu'à 3000 personnes : "Macron, fallait pas l'inviter", "Révolution en marche" ou encore le slogan anarchiste "Soyons ingouvernables".

Publicité

Des tracts ont aussi été distribués dans les boites aux lettres du quartier : une photo du leader d'En Marche sur un billet de 500 Euros, accompagnée du message "Macron, piège à c*** !".

Toutefois, les dégâts causés dans la nuit ne sont pas d'importance à annuler la venue de l'ancien ministre de l'Economie. Emmanuel Macron sera bien à Talence dans la salle de la Médoquine à 19 heures, après l'accord d'une commission de sécurité, qui devait valider la tenue du meeting ce matin. #Élections #Politique.

Publicité