Alors qu'elle est de plus en plus contestée par l'extrême gauche comme par l'extrême droite, l'#Union Européenne est face à un grand défi : faire rêver à nouveau les peuples. Elle doit montrer, notamment lors de cet anniversaire des 60 ans du traité de Rome, que son destin n'est pas la division progressive ni la désintégration. Pour cela, le moteur de la construction européenne, le couple franco-allemand, doit plus que jamais rappeler sa solidité.

La France et l'Allemagne face à la division

Historiquement, comme nous l'avons vu, ce sont la RFA et la #France qui ont été à l'origine de l'établissement de la Communauté Economique Européenne le 25 mars 1957.

Publicité
Publicité

Elles avaient pour priorité de condamner la guerre, car cette rivalité entre elles n'a cessé de faire des ravages en Europe. Si le couple franco-allemand se fragilise brutalement, et ne serait-ce qu'un petit peu, ce sera un signal donné aux peuples européens, qui condamnerait l'union à la désintégration. La France est devenue, avec le départ anglais, la seule puissance européenne à avoir un siège permanent au Conseil de Sécurité de l'ONU, et ce grâce à sa capacité de dissuasion nucléaire. Elle doit montrer la voie à suivre aux autres Etats membres en rappelant que l'union fait la force, et que cette force devient indispensable dans ce monde soumis à la montée des nationalismes et au rejet de la mondialisation. #Allemagne