Lors de sa conférence de presse, hier, Martine Aubry s'en est pris aux mesures d'#Emmanuel Macron qui faisaient le plus rêver dans son programme, et notamment à la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des Français. Selon elle, quand bien même on y mettrait toute sa volonté, une telle mesure serait impossible à appliquer, pour des raisons strictement juridiques. Elle dit d'Emmanuel Macron qu'il le sait sans doute, mais qu'il le propose quand même par démagogie.

Démagogie

" Bien sûr, il a rajouté une ou deux mesures démagogiques, comme l'exonération de taxe d'habitation pour 80% des Français. Il ne connaît sans doute pas le droit car, là, il intervient dans les libertés locales, ce qui, je crois, est inconstitutionnel."

La proposition d'Emmanuel Macron est alléchante, car tous paient la taxe d'habitation, salariés comme chômeurs, locataires comme propriétaires, cependant elle ne peut pas être imposée par l'Etat, quand bien même il serait présidé par l'ancien ministre de l'Economie. Pourquoi ? Parce que la Constitution, qui accorde de l'autonomie aux municipalités au niveau législatif, interdit donc toute interférence de l'Etat dans la loi municipale. La suppression de la taxe d'habitation se décide uniquement à l'occasion des conseils municipaux, et non pas à l'Assemblée nationale, surtout depuis les lois de décentralisation de Gaston Defferre.