Elle aurait obtenu ses 500 parrainages et on veut bien la croire (il lui en manquait peu). #Marine Le Pen sera donc avec x candidats sur les plateaux de BFMTV, CNews, TF1 et France 2. Peut-être aussi en compagnie de François Asselineau (UPR) qui en est à plus de 480 signatures. Donc, combien de candidates (Marine Le Pen, Florence Arthaud) et de candidats (François Fillon, #Benoît Hamon, Emmanuel Macron) et peut-être Jean-Luc Mélenchon (356 signatures au dernier décompte d'hier) ? Sept ou huit ? Plus, car Jean Lassalle et Jacques Cheminade conservent quelques chances ? La question devrait se poser aux chaînes et aux CSA.

Publicité

En tout cas, en cette Journée internationale des droits des femmes, le constat est net. Rama Yade, Charlotte Marchandise, Michelle Alliot-Marie ne gonflent guère la proportion… Les candidates sont très minoritaires. Bon, hormis pour Huguette Bouchardeau, je n'ai jamais voté pour une candidate à une présidentielle ; et c'était par copinage (et volonté de faire entendre une petite ou un petit candidat, c'est égal ; là, ce sera sans doute Jean Lassalle, par principe, car à force de voter pour le moins pire, on vote de pire en pire). C'est dire, en cette journée de la Femme ou des femmes, d'où je vous cause. Féministe, m'ouais, mais pas pour Madame Ben Ali, pas pour les femmes avec Kadhafi… Qui venaient à Paris manifester chez Hermès, Vuitton, Guerlain, &c., la poussée féministe du vaste mouvement populaire libyen.

Publicité

St-Denis libéré par la Marine

Saint-Denis outragé, brisé, martyrisé, mais bientôt libéré par les commandos de la Marine ? De la petite-fille d'un marin dont les actes de résistance auraient suivi les activités de marché noir ? Je n'en sais rien, je ne suis pas complotiste, mais l'important n'est pas le passé, mais l'avenir.

Publicité

La statue de Paul Déroulède est toujours à la même place et me regarde, Saint-Denis revit depuis que Marine Le Pen est candidate… Le montant de ses signatures est le bon, c'est le principal. François Fillon et les libertaires de la place du Trocadéro se sont offusqués, comme Marine Le Pen, de la casse, à Saint-Denis (Neuftrois) de la destruction du mobilier urbain par de jeunes sauvageons. Voilà de quoi faire débat en chaîne(s). Encore un complot. Une émeute amplifiée par François Hollande et Cazeneuve, comme à la gare du Nord, le 27 mars 2007, en pleine campagne électorale. Ils devaient être déjà aux manettes, avec la franc-maçonnerie, le Vatican, le Ku-klux-klan, &c. En fait, ce sont des jeunes qui soutenaient le jeune Théophile, victime de stigmatisation de la part de policiers issus de l'immigration, du fait qu'il porte un prénom catholique. Et alors que l'euro se porte mal, que la Chine s'étend en mer et dans les forums économiques asiatiques, que bientôt les sparklers britanniques vont concurrencer nos champagnes de Champagne à la suite du réchauffement climatique, je vais encore vous bassiner avec le Penelopegate au lieu de l'accord passé chez Michelin ? Qui nous fait du Montebourg mais va robotiser pour compenser comme l'annonce Hamon, à très juste raison ? Rappelons simplement que l'immigration dénoncée par Marine Le Pen fut décidée par le patronat finançant Jean-Marie Le Pen, contre l'avis de la Datar qui plaidait pour une robotisation à la japonaise.

Publicité

Un vaste complot… Mais au cours de débats formatés pour les annonceurs des chaînes, pas question de devoir de mémoire mémorielle. Parlons d'avenir. Tiens, si Jean Lassalle passe transgenre, je vais aussi faire le siège de ma grand-tante pour qu'elle vote pour elle. Allez, relisons La Gauche face au Front national, de Sarah Proust, en regrettant ses phrases trop courtes, trop hachées, trop… (en parfaite mauvaise foi). Allez, pour la présidentielle, préférons nos pays européens et le devenir de la planète à nos partis pris. #Élections