Une nouvelle affaire concernant #François Fillon intéresse aujourd'hui le juge Tournaire, qui a obtenu l'accord du Parquet National Financier pour enquêter sur des costumes offerts au candidat des Républicains, pour un total avoisinant les 50.000 Euros. Mais la règle a l'Assemblée Nationale est claire : les parlementaires doivent déclarer tout don ou cadeau d'une valeur supérieur à 150 Euros. De plus, une partie de la somme aurait été réglée en espèces, ce qui est interdit par la loi pour un tel montant.

Le juge a donc demandé un 'supplétif' au sujet de cette affaire pour trafic d'influence, toujours dans le cadre de la mise en examen de François Fillon pour "détournement de fonds public, complicité et recel". Selon les informations du Point, la maison de couture Arnys a déjà reçu la visite des enquêteurs, sans être perquisitionnée pour le moment. Le Point ajoute que le généreux acheteur des costumes pourrait être "Robert Bourgi, un avocat actif dans le réseau de la Françafrique". Ce dernier a démenti. #Élections #Justice